La banque centrale russe clarifie sa position sur les cryptomonnaies: pas d’interdiction formelle, mais presque

La semaine passée, de (très sérieuses) rumeurs indiquaient que la banque centrale russe avait l’intention d’interdire purement et simplement les cryptomonnaies. Son vice-président a tenu à donner une position officielle, légèrement différente.

D’après Reuters, la Banque de Russie a l’intention de prononcer une interdiction formelle des cryptomonnaies, empêchant notamment les Russes d’en acheter. Elle préparerait un rapport consultatif sur la question.

En ce début de semaine, le vice-président de la banque centrale russe, Vladimir Chistyukhin, s’est expliqué devant les journalistes de son pays. Interrogé sur une possible interdiction des transferts financiers des comptes bancaires des citoyens russes vers les plateformes d’échange de cryptomonnaie, il a répondu ceci: « Je pense que nous résoudrons la question en modifiant la législation. Il y aura une définition plus précise de la manière dont les cryptomonnaies peuvent s’appliquer. » Assez flou.

Finbold rapporte que M. Chistyukhin a ensuite ajouté que les citoyens et les entreprises russes pourront acheter et stocker des cryptomonnaies, mais pas via des infrastructures ou des intermédiaires nationaux. Voilà qui est un peu plus clair.

« Pas de place pour les cryptos sur le marché financier russe »

Le vice-président de la Banque de Russie a fait savoir qu’un document précisant la position de son organisme vis-à-vis des cryptomonnaies était bien en préparation.

« Je pense que nous allons publier un rapport sur les cryptomonnaies dans un avenir proche. Ce rapport contiendra nos approches sur la place que nous voyons pour les cryptomonnaies sur le marché financier russe. Je donne un indice – nous ne voyons pas de place pour les cryptomonnaies sur le marché financier russe », a-t-il précisé.

Autrement dit, le régulateur russe ne compte pas empêcher les citoyens à acheter des cryptomonnaies sur des plateformes étrangères, mais ceux-ci ne seront pas autorisés à les utiliser sur les marchés financiers nationaux.

Le rouble numérique approche

Avant lui, la présidente de la banque centrale russe, Elvira Nabiullina, avait déclaré que la Banque de Russie considérait que l’infrastructure financière russe ne devait pas être employée pour les transactions en cryptomonnaies.

Face au volume croissant des transactions en cryptomonnaies dans le pays, la banque centrale russe voit une menace pour la stabilité financière nationale. Elle estime notamment qu’elles sont en partie utilisées pour le blanchiment d’argent ou le financement du terrorisme.

Pendant ce temps, la Banque de Russie a rejoint la tendance mondiale à développer sa propre monnaie numérique pour aider à moderniser les systèmes financiers, accélérer les paiements et contrer les menaces des autres cryptomonnaies. Ce projet de rouble numérique devrait recevoir un premier coup d’accélérateur, avec le lancement d’un projet pilote.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20