Jack Ma (Alibaba) prépare la plus grande introduction en bourse de l’histoire

Le milliardaire chinois Jack Ma s’apprête à faire entrer en bourse la société fintech Ant Group, une filiale d’Alibaba, ce qui devrait lui rapporter 30 milliards de dollars. Un record. 

Jusqu’ici, ce record était détenu par le groupe pétrolier saoudien Aramco, qui fin 2019 avait levé 29,4 milliards de dollars à la bourse de Riyad.

Une double inscription

Ant Group, une filiale du détaillant en ligne chinois Alibaba, pourrait bien faire l’objet d’une double cotation, à la bourse de Hong Kong et de Shanghai.

La filiale pourrait alors obtenir une capitalisation boursière d’environ 225 milliards de dollars grâce à cette opération. La valeur du groupe chinois dépasserait celles de Goldman Sachs et de Morgan Stanley combinées. Avec ce montant, Ant Group atteindrait aussi une valeur équivalente aux 7 plus grandes banques de la zone euro rassemblées. 

Ant Group est très réputé (particulièrement en Chine) pour sa plateforme de paiement AliPay, qui compte déjà 1,3 milliard d’utilisateurs. En l’espace d’une décennie, la plateforme s’est imposée en Chine comme un lieu de passage incontournable pour effectuer ses achats en ligne. Ant Group propose également des services de microcrédits et d’assurances.

AliPay a été fondée il y a 16 ans. L’objectif de la plateforme fintech était de permettre aux consommateurs de payer plus facilement leurs achats en ligne sur Alibaba. Il y a neuf ans, AliPay  s’était séparée de son groupe pour être transférée, 3 ans plus tard, chez Ant group, dont Alibaba détient 33% des parts. 

Au cours de ce dernier trimestre, la société a enregistré un bénéfice d’environ 1,3 milliard de dollars.