Hong Kong s’attaque aux journalistes: une armée de policiers fait une descente dans un journal pro-démocratie

Jeudi, des centaines de policiers ont fait une descente dans la rédaction du journal Apple Daily, à Hong Kong. Trois journalistes et deux responsables du journal ont été arrêtés. Le quotidien Apple Daily a imprimé vendredi une édition très épaisse, avec leurs collègues arrêtés en première page.

Pourquoi est-ce important ?

La Chine veut devenir un leader mondial et dispose de la puissance économique nécessaire pour réaliser ce rêve. La région administrative spéciale de Hong Kong, qui possède sa propre loi fondamentale et ses propres libertés, est une épine dans le pied de la Chine. Une nouvelle loi sur la sécurité nationale a réduit les libertés à Hong Kong l'année dernière. Maintenant les journalistes sont également une cible.

Dans l’actualité: Jeudi matin, au moins 500 policiers ont fait une descente dans les bureaux du journal pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. Les journalistes s’essuieraient les pieds sur la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong, un carcan juridique étroit que le gouvernement de la région a mis en place sous la pression de la Chine le 30 juin 2020.

  • En vertu de la loi sur la sécurité nationale, il est strictement interdit aux Hongkongais de commettre des actes de « trahison, de sédition et de subversion ». Plaider pour la séparation de la région de la Chine est également devenu un crime.
  • Cette loi s’applique également aux étrangers à l’intérieur et à l’extérieur de Hong Kong. La Chine en a donc ras-le-bol de l’ingérence des autres nations à Hong Kong.
  • Les conséquences de la loi sur la sécurité ont été immédiatement ressenties. Des dizaines de militants et de manifestants ont été arrêtés l’année dernière sous le prétexte de cette loi.
  • Les médias, eux aussi, doivent de plus en plus en payer le prix. Par exemple, Jimmy Lai, le fondateur d’Apple Daily, a été arrêté à la mi-2020 et condamné à 14 mois de prison à la fin du mois de mai.
  • Lai a été arrêté lors d’une descente de police dans les bureaux d’Apple Daily en août.
  • Jeudi, la police a fait une nouvelle descente dans le bureau. Cette fois, le rédacteur en chef Ryan Law a été arrêté, menottes aux poignets. Deux autres rédacteurs et deux directeurs ont également été arrêtés le même jour.
La police envahit le bâtiment de l’Apple Daily. (Apple Daily via AP/Isopix)

Vue d’ensemble: Ce n’est pas encore la totalité de l’étendue des dégâts au sein du journal.

  • 44 disques durs se trouvant dans les bureaux ont été saisis par la police, écrit Apple Daily vendredi.
  • Le gouvernement a également gelé 18 millions de dollars de Hong Kong, soit 2 millions d’euros, en actifs provenant de sociétés liées à Apple Daily.
  • Selon la police, Apple Daily a publié plus de 30 articles depuis 2019 demandant aux autres pays des sanctions contre Hong Kong et la Chine.
  • Ainsi, même les articles écrits avant l’existence de la loi sur la sécurité nationale sont sanctionnés.

Que va-t-il se passer maintenant ? Apple Daily poursuivra ses activités tant que le gouvernement de Hong Kong fera la distinction entre les journalistes « criminels » et « normaux »

  • Dans une lettre ouverte, les rédacteurs d’Apple Daily ont promis à leurs lecteurs qu’ils ne cesseraient pas leurs activités.
  • « La police a qualifié le matériel journalistique collecté de preuve d’un crime. Pendant ce temps, le régime a averti les journalistes de ne pas s’approcher de leurs collègues qui ne font que leur travail. (…) Nous continuons, sans remords pour nos lecteurs, à persister », a écrit le journal.
  • Le secrétaire à la sécurité de Hong Kong, John Lee, a déclaré ceci lors d’une conférence de presse: « Nous devons faire la distinction entre ce que ces suspects ont fait et ce que font les journalistes ordinaires ».
  • Il semble que Hong Kong ait ouvertement lancé son attaque contre les journalistes critiques.
  • Aujourd’hui, Apple Daily a publié une édition extra-épaisse de son journal avec leurs collègues arrêtés en première page.
La première page de l’Apple Daily ce vendredi matin. (Danny Vincent – Twitter)

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés