Höga: la mini voiture électrique en kit imaginée par un étudiant américain

Un jeune Américain, étudiant en design, a eu une idée assez originale : et s’il créait une voiture électrique qui serait un mélange d’une petite Renault et d’un meuble Ikea. C’est comme ça qu’il a créé le concept d’Höga : une monoplace électrique en pièce détachée.

La voiture de seulement 2,23 m de long, soit légèrement plus petite que la Citroën Ami dont le design est très semblable, est composée de 374 pièces. L’idée du jeune designer américain est qu’elle pourrait simplement être achetée chez Ikea, dans une grosse caisse en bois. Il n’y aurait plus qu’à la monter, même si le manuel doit être un peu plus compliqué que celui d’une armoire Bror.

La voiture Höga en pièces détachées (crédit: Ryan Schlotthauer)

Design

Höga, imaginée aux couleurs d’Ikea, possède deux portes : une à l’avant pour le conducteur et une à l’arrière pour le coffre. Lorsque la porte avant s’ouvre, tous les équipements pour conduire (volant, pédale, tableau de bord) suivent pour permettre une installation plus facile. À noter que le tableau de bord est très minimaliste afin que la voiture entre dans un kit. Il faudra donc installer une tablette ou un smartphone pour recevoir les informations importantes en roulant.

La mini-voiture Höga (Crédit: Ryan Schlotthauer)

Bien que Höga semble minuscule, elle sait toutefois transporter un vélo, car un espace à côté du conducteur a été prévu pour cet usage. Le coffre peut également être rempli avec un petit nombre de sacs de courses. Bien qu’elle soit prévue comme une monoplace, la banquette avant sait également s’élargir pour proposer un second siège pour un passager.

Ryan Schlotthauer, l’étudiant à l’initiative de ce projet, a pensé à tout, même à son prix. La petite voiture coûterait 6.500 dollars, soit 5.300 euros.

Une idée qui ne verra jamais le jour

Le jeune Américain voulait simplement démontrer qu’il était possible de créer une voiture en kit. L’idée restera toutefois virtuelle et ne sera jamais commercialisée. Il s’agit en fait que d’un projet de thèse pour la licence de Schlotthauer. La collaboration entre Ikea et Renault n’a jamais existé.

En outre, même si Ikea décidait finalement de reprendre le projet – ce qui n’est absolument pas prévu, il y a peu de chance que la voiture passe tous les tests de sécurité. D’une part, parce que les normes actuelles ne permettraient pas aujourd’hui qu’une voiture soit construite entièrement par un particulier. Certes, cela a été fait par le passé, comme l’explique le site L’Argus.fr, mais il faut désormais que les automobiles soient construites par des ouvriers qualifiés. D’autre part, la sécurité du conducteur et du passager ne semble pas avoir été prévue : pas d’airbag, des ceintures très simplistes et très peu d’électroniques pour éviter les accidents. Il y a peu de chances que le crash-test européen, NCAP.

Pour aller plus loin:

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20