Guerre du streaming: Quibi veut se frotter à Netflix avec sa dernière levée de fonds

Quibi

L’application de streaming Quibi vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds de 750 millions de dollars. Une somme qui porte le total de ses financements à plus de 1,75 milliard, un mois avant son lancement officiel le 6 avril.

Créée par Meg Whitman (ex-CEO d’eBay et Hewlett Packard Enterprise) et Jeffrey Katzenberg (ex-studio DreamWorks), la plateforme Quibi ne lésine pas sur les moyens pour concurrencer son principal rival, le géant Netflix.

La date de son lancement se rapproche aux Etats-Unis, prévue dans un mois jour pour jour, il faut donc mettre les bouchées doubles. C’est qu’entre Disney+, Hulu (contrôlé par Disney), Amazon Prime Video, Apple TV+ et HBO Max, la concurrence semble inarrêtable. Même YouTube veut entrer dans la danse avec son catalogue Premium.

Se démarquer

Dans cette cacophonie de services de streaming, il faut se démarquer pour tenter de survivre. Quibi l’a bien compris, elle qui sera spécialement conçue pour une utilisation mobile. Les épisodes (du contenu exclusif) produits dureront maximum 10 minutes, facilitant un visionnage par intervalle, dans les transports en commun par exemple ou lors d’une courte pause dans une journée de travail chargée. Il y a fort à parier que Quibi saura ici trouver son public, surtout les jeunes de la génération TikTok. Meg Whitman assure par ailleurs que Quibi sera capable d’adapter la stratégie de contenu rapidement en fonction des attentes des utilisateurs.

Le contenu exclusif, justement, est une autre pierre de lance de la plateforme. Lors du salon CES, Quibi a indiqué qu’il prévoyait de doter son catalogue de 50 shows dès son lancement, pour 175 au total en 2020, Pour vous faire une petite idée, cela représente pas moins de 8.500 épisodes ou trois nouvelles heures de contenu par jour. Une belle ambition.

Autre particularité pour le moins originale: des modes de lecture spécifiques pour le format paysage et le format portrait. Les vidéos seront composées de deux éditions complètement séparées et d’une bande son qui seront jouées simultanément. Vous aurez donc le choix entre deux perspectives en fonction de la position horizontale ou verticale de votre smartphone.

La plateforme propose également la possibilité d’un abonnement sans pub, pour la somme de 7,99 euros par mois. Légèrement plus cher que l’accès avec publicités, à 4,99 euros par mois. Avec toutes ces originalités, Quibi espère bien atteindre les 11 à 70 millions d’abonnés durant les cinq premières années, selon Presse-Citron. Les plateformes de streaming se suivent mais ne doivent pas se ressembler, Quibi l’a bien compris.

Lire aussi: