Grande victoire pour SpaceX: son prototype de Starship a réussi son atterrissage pour la première fois (vidéo)

Un succès d’une importance considérable pour SpaceX. (SpaceX via AP)

Après quatre essais de vol à haute altitude qui s’étaient tous soldés sur une explosion à l’atterrissage, SpaceX a enfin réussi à faire atterrir un prototype de sa fusée Starship sans dégâts. Une étape très importante dans sa quête de la Lune… et de Mars.

Entre décembre 2020 et mars 2021, SpaceX avait déjà procédé à quatre tentatives de vol à haute altitude avec des prototypes de Starship. Elles s’étaient toutes terminées avec une explosion, peu avant, peu après ou au moment de l’atterrissage. Ce 5 mai, la société d’Elon Musk a enfin réussi son coup.

Le prototype SN15 a décollé, comme à chaque fois, depuis la base lancement de SpaceX à Boca Chica, au Texas. L’engin a été propulsé via ses trois énormes moteurs. Une fois proche de son altitude la plus haute, deux des moteurs ont été éteints. La fusée est alors restée en vol stationnaire, à environ 10 km d’altitude, avant de couper son dernier moteur. Elle a ensuite basculé sur le côté en vue d’entamer sa redescente vers le sol, quasiment à l’horizontale. Les moteurs se sont ensuite rallumés afin de redresser l’engin, qui a atterri avec succès.

Pour regarder l’atterrissage, regardez la vidéo à partir de 12 minutes et 16 secondes. (YouTube, SpaceX)

Quelques flammes se sont échappées de la base d’atterrissage, mais elles ont rapidement été éteintes grâce à des canons à eau. Un tel feu ‘n’est pas inhabituel’ au vu de la masse de carburant utilisée par l’enfin, a rassuré un commentateur de SpaceX lors du direct vidéo, John Insprucker.

‘Atterrissage de Starship nominal!’, a tweeté Elon Musk dans la foulée. Dans le vocabulaire spatial, ce terme indique que la manœuvre s’est déroulée sans encombre.

Fusée réutilisable

Avec Starship, SpaceX nourrit des ambitions démentielles. La société d’Elon Musk a récemment été choisie par la Nasa pour organiser le retour des Etats-Unis sur la Lune, prévu pour 2024. Une décision que Jeff Bezos n’a pas digérée: Blue Origin a porté plainte. Le but ultime de Starship est d’amener des humains sur Mars, où Elon Musk se verrait bien construire une colonie autonome.

L’autre grande particularité de SpaceX est qu’elle veut rendre ses fusées réutilisables. C’est pourquoi l’atterrissage réussi ce mercredi constitue un très grand pas en avant.

Pendant ce temps, SpaceX a également commencé à assembler Super Heavy, un booster destiné à Starship. Le tout mesurera environ 120 mètres et sera capable d’embarquer 100 tonnes à bord. Super Heavy servira de premier étage à la fusée: il est indispensable pour la propulser en orbite, et donc vers la Lune et vers Mars.

Sur le même sujet: