Google annonce la fin des publicités ciblées, basées sur la navigation des internautes

Alexander Pohl/Sipa USA/Isopix

Réagissant à ‘l’érosion de la confiance’ des utilisateurs et aux difficultés en termes de confidentialité, Google annonce qu’il n’utilisera plus de technologies de tracking des internautes lors de leur navigation sur plusieurs sites.

Tremblement de terre dans l’industrie de la pub en ligne. Google annonce ce mercredi mettre un terme aux publicités basées sur la navigation des individus sur plusieurs sites.

‘Il est difficile de concevoir l’internet que nous connaissons aujourd’hui sans la publicité comme fondement économique’, pose en préambule, David Temkin, Director Product Management, Ads Privacy & Trust chez Google. ‘Mais alors que notre industrie s’efforce de diffuser des publicités pertinentes pour les consommateurs sur le web, elle a créé une prolifération de données individuelles dans des milliers d’entreprises, généralement recueillies par le biais de cookies tiers. Ce qui a conduit à une érosion de la confiance.’

Forte de ce constat, Google, la plus grande société de marketing digital au monde, annonce qu’elle ne créera pas de solutions alternatives aux cookies tiers pour suivre les internautes lorsqu’ils passent d’un site à un autre.

La décision du géant d’Internet risque d’entraîner des retombées en cascade, de nombreuses entreprises s’appuyant sur les publicités ciblées pour mesurer la performance de leur stratégie marketing. Google a capté en 2020 plus de 50% des dépenses en pubs digitales ou quelque 292 milliards de dollars en 2020, rappelle le Wall Street Journal. Mais, comme l’explique le responsable produit de Google, ‘si la publicité numérique n’évolue pas pour répondre aux préoccupations croissantes des gens au sujet de leur vie privée et de la manière dont leurs informations personnelles sont utilisées, nous hypothéquons l’avenir du web gratuit et ouvert’.

François Remy.