Surabondance de gaz naturel en Europe : la baisse du prix du gaz ne fait pas fuir le GNL américain en Asie

Les exportateurs américains continuent de fournir du GNL à l’Europe. Ceci alors qu’il serait techniquement plus rentable de fournir l’Asie.

Pourquoi est-ce important ?

L'été dernier, l'Europe a craint une pénurie de gaz naturel après que la Russie a largement fermé le robinet à gaz. Toutefois, en raison notamment d'un hiver exceptionnellement chaud, d'une baisse de la demande due à la crise économique et de mesures européennes visant à consommer délibérément moins de gaz, l'implosion énergétique attendue ne s'est pas produite.

L'essentiel : plus des deux tiers du gaz naturel liquéfié (GNL) exporté par les États-Unis sont destinés à l'Europe. C'est ce qu'a déclaré à Bloomberg Laura Page, analyste de données au cabinet d'analyse de marché Kpler.

  • Ces derniers mois, il a été très avantageux pour les exportateurs de vendre du gaz naturel à l'Europe. Cela a tout à voir avec la montée en flèche des prix l'été dernier.
  • Pour l'Europe, il s'agissait d'une bénédiction cachée. En effet, sur le
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20