‘Forte baisse de prix en vue pour les maisons mal isolées’

Les propriétaires de vieilles maisons auront à l’avenir plus de mal à vendre leur propriété au prix souhaité, prédit Johan Van Gompel, économiste chez KBC.

Les exigences toujours plus strictes des pouvoirs publics en matière de durabilité – pensez au certificat PEB de performance énergétique – auront un impact majeur sur les prix sur le marché immobilier belge.

C’est en tout cas ce que prévoit l’économiste Johan Van Gompel de la KBC, dans l’étude annuelle des tendances publiée par la banque. Selon l’expert, le marché immobilier belge a atteint un point de basculement. ‘Il y aura un écart grandissant entre l’évolution des prix et la vitesse de vente des logements durables et ceux qui ne sont pas durables.’

‘Les maisons existantes ayant un mauvais score de durabilité peuvent connaître une baisse de prix (substantielle), car les investissements obligatoires pour l’efficacité énergétique pèseront sur le prix de vente’, prévoit-il. ‘Les maisons neuves ou bien rénovées qui répondent aux exigences conserveront mieux leur valeur et atteindront des prix plus élevés lors de la vente.’

Négociations de prix

La performance énergétique des maisons belges est aujourd’hui médiocre, car dans de nombreux cas, elles sont mal isolées. En Flandre, par exemple, plus de trois quarts des bâtiments ont été construits avant 1980. ‘Les acheteurs potentiels vont inclure les coûts des investissements requis dans les négociations pour faire baisser le prix’, s’attend Van Gompel.

‘Dans quelle mesure les effets attendus joueront-ont? Cela reste pour l’instant incertain’, reconnait l’économiste, mais il souligne que les études nationales et internationales confirment que les faibles scores de durabilité ont un impact négatif majeur sur les prix.

Par exemple, une étude de la KULeuven montre que les maisons avec un PEB compris entre 100 et 199 (efficacité énergétique) sont vendues à un prix en moyenne 11% plus élevé qu’une maison comparable, mais mal isolée, avec un score entre 400 et 499.

De plus, les maisons résidentielles durables sont vendues en moyenne 25% plus rapidement.

Plus
Lire plus...
Marchés