Fin du diesel et de l’essence à Bruxelles: voici quand votre véhicule sera banni des rues de la capitale

Comme annoncé jeudi après-midi, le gouvernement bruxellois a présenté ce vendredi matin son plan de sortie des véhicules diesel et essence dans la Région. À cette occasion, un nouveau calendrier de la zone de basses émissions a été dévoilé.

Le gouvernement bruxellois a validé jeudi la fin des véhicules légers fonctionnant au diesel, en 2030, et à l’essence ou au LPG/CNG, en 2035, sur le territoire de la Région.

« Le champ d’application de la zone de basses émissions s’élargira et couvrira tous les véhicules motorisés: les voitures, (mini)bus/autocars et camionnettes mais aussi les deux-roues, et les poids lourds (+3,5 t). Sur base des études et de la consultation, et pour prendre en compte la présence ou l’émergence d’alternatives sur le marché, un calendrier différencier a été fixé pour ces différents véhicules. Celui-ci ne concernera donc pas tous les véhicules de la même manière », a fait savoir l’exécutif bruxellois.

Le gouvernement a par ailleurs confirmé son intention de mettre en service 22.000 points de rechargement pour les véhicules électriques.

Les points les plus importants:

  • Les voitures diesel/hybride seront interdites dès 2030
  • Les voitures essence/hybride/LPG/CNG seront interdites dès 2035
  • Les bus diesel/hybride et essence/hybride/LPG/CNG seront interdits en 2036
  • Les scooters diesel seront interdits dès 2025
  • Les scooters essence/LPG/CNG seront interdits dès 2028
  • Les motos diesel sont interdites dès 2025
  • Les motos essence/LPG/CNG seront interdites à partir de 2035
  • Au-delà de 2036, seuls les autocars et les poids lourds norme VIe seront encore acceptés dans les rues de la capitale.
Source: gouvernement bruxellois

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés