Fermeture des commerces en Allemagne et aux Pays-Bas : la Belgique craint une prise d’assaut de ses magasins

La police contrôle les flux d’acheteurs sur la rue Neuve à Bruxelles, le 1er décembre. – Isopix

La fédération des magasins Comeos redoute que des clients allemands et hollandais ne viennent prochainement effectuer leurs achats sur le territoire belge. Les détaillants comptent sur le gouvernement pour les aider ‘à contrôler le flux de clients’. ‘N’allez pas faire votre shopping en Belgique’: tel est l’appel du virologue Steven Van Gucht aux Hollandais.

Les Pays-Bas et l’Allemagne ont annoncé des mesures drastiques en raison de la pandémie qui a de nouveau pris de l’ampleur. Les magasins non-essentiels doivent fermer, alors que les commerces belges sont à présent ouverts. Ces mesures risquent de créer un flux abondant de touristes désireux de passer la frontière pour faire leur shopping. Le phénomène auquel on a assisté le mois dernier – des acheteurs belges qui se rendent aux Pays-Bas – serait-il sur le point de s’inverser ? 

‘Il faut s’attendre à ce que certains clients allemands et hollandais traversent la frontière dans les jours et les semaines à venir pour venir faire leurs achats dans notre pays’, a déclaré Comeos. L’organisation qui chapeaute la distribution demande une consultation avec le gouvernement.

De son côté, Dominique Michel, PDG de Comeos, a déclaré : ‘Les magasins prennent toutes les mesures nécessaires pour contrôler le flux de clients et faire respecter les mesures d’hygiène. Mais les détaillants ne peuvent pas tout faire. Nous sommes responsables de ce qui se passe dans nos magasins, mais il appartient aux autorités locales et aux zones de police de surveiller le flux de clients dans les rues et de s’assurer que les mesures sont respectées’.

Ne venez pas en Belgique

Comeos demande à la police d’organiser des contrôles supplémentaires si nécessaire et aux autorités municipales de fournir des ‘stewards supplémentaires’ pour gérer l’afflux des clients.

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) demande que le gouvernement hollandais appelle explicitement sa population à ne pas venir faire ses courses en Belgique, rapporte Het Nieuwsblad. Dans une interview accordée à l’agence de presse néerlandaise ANP, le virologue Steven Van Gucht a également invité nos voisins du nord à ne pas se rendre en Belgique : ‘Ce sont les gens qui propagent le coronavirus. Rendez-vous dans un magasin local, ou commandez vos articles en ligne’.

Le Premier ministre Alexander De Croo s’est lui même entretenu avec son homologue néerlandais Mark Rutte. Ils déconseillent ensemble les frontaliers de franchir la frontière.