Fauci met en garde contre une autorisation précoce d’un vaccin contre le Covid-19

Anthony Fauci, specialist in infectieziekten en directeur van het National Institute of Allergy and Infectious Diseases (CDC).

L’infectiologue américain Anthony Fauci a déclaré lundi qu’il serait dangereux de sortir trop rapidement un vaccin contre le Covid-19. Cela nuirait entre autres au développement d’autres vaccins.

Les autorités américaines réfléchiraient à accorder une autorisation d’urgence pour la sortie d’un vaccin, avant même que tous les tests cliniques ne soient terminés. Un vaccin pourrait ainsi sortir avant les élections présidentielles en novembre, comme Trump l’avait promis. Le ministère de la Santé réfute ces allégations obtenues par la CNN par des sources anonymes.

Le Dr Fauci, l’un des plus grands experts du pays sur les maladies infectieuses, considère que cette décision serait contreproductive. Tout d’abord, parce que l’efficacité du produit ne serait pas assurée. Mais en plus, cela détruirait toutes les chances pour les autres vaccins de se développer. ‘Si vous laissez sortir prématurément un vaccin, il serait difficile, voire impossible, pour les autres vaccins de recruter des personnes dans leur essai’, explique Fauci à Reuters.

Plusieurs vaccins sont actuellement très prometteurs. On retrouve les produits développés par AstraZeneca, Moderna, Johnson&Johnson ou encore Pfizer. Chaque entreprise pharmaceutique demande des dizaines de milliers de volontaires, partout dans le monde, pour réaliser les tests. Si une autorisation était donnée en urgence à l’une d’entre elles, toutes les autres pourraient abandonner leurs recherches.

La FDA en ligne de mire

Le président américain Donald Trump s’en prend depuis plusieurs jours à la Food and Drug Administration. Il l’accuse de ralentir les recherches pour des traitements et des vaccins pour aider à soigner le Covid-19. ‘Il faut se concentrer sur la vitesse et sauver des vies !’, a-t-il déclaré sur Twitter.

Certains experts craignent donc que le président se précipite pour valider un vaccin sans prendre en compte la science et la sécurité de ses habitants. Un tiers des Américains a déjà déclaré qu’ils n’accepteront pas de se faire vacciner. Et le Dr Fauci semble les comprendre : ‘Pour moi, il est absolument primordial que vous montriez définitivement qu’un vaccin est sûr et efficace, les deux’.