Faire des voyages longue distance en électrique? Un bus belge réalise un exploit aux Etats-Unis

Un bus électrique de Van Hool a fait un aller-retour le long de la Côte Ouest des Etats-Unis, via plusieurs tronçons de 450 kilomètres. Il n’a jamais utilisé plus de 65% de sa batterie, et les charges ont duré à peine trois heures. Pour l’exploitant, il s’agit d’un « voyage inédit ».

Un véritable périple. Le bus électrique CX45E de Van Hool, une marque belge, avec des batteries de Proterra et exploité par ABC Coaches (société américaine qui vend des bus) et la société de transports MTRWestern, a réalisé un aller retour sur la fameuse Côte Ouest des Etats-Unis, du nord de la Californie (Newark) jusque Seattle, annonçait le commerçant la semaine dernière.

A la fin du périple, le compteur affichait 1.700 miles, soit près de 2.750 kilomètres, avec une vitesse moyenne de 87 kilomètres heure. Sur tout le parcours, le bus n’a utilisé que des bornes de recharge publiques, rapporte le média Electrek.

Charges

La batterie du bus a une capacité totale de 676 kWh. En moyenne, le bus complétait des étapes de 450 kilomètres, mais certaines ont dépassé les 480 kilomètres. Les temps de charge étaient même plus courts que prévus, entre 2h30 et 3h en tout. La batterie n’avait en effet jamais utilisé plus que 65% de son autonomie, par étape.

Avec le temps, les chauffeurs apprennent également à mieux gérer l’autonomie de la batterie, ce qui permet de l’augmenter, explique la patron d’ABC Roman Cornell. « Nous utilisons la télématique en temps réel pour mesurer la consommation d’énergie, les taux de charge, les performances du véhicule et bien d’autres choses encore, afin de pouvoir travailler avec nos clients et améliorer continuellement la consommation d’énergie et donc l’autonomie. »

Campagne de test et d’opinion

ABC a reçu son premier exemplaire de ce bus à 56 sièges en décembre 2020. Depuis, elle l’utilise pour des collectes de données et des tests de performance. Ce périple-ci a été l’opportunité pour la marque pour montrer que de tels voyages sont possibles, et que leur potentiel augmente.

Une stratégie de communication traditionnelle du monde des moteurs : dans les années 30, Citroën avait par exemple organisé des longs voyages à travers l’Afrique et l’Asie, sortes d’expéditions aventureuses pour vanter ses mécaniques.

Le but du voyage le long de la Côte Ouest était également de tester l’infrastructure des bornes de chargement. L’exploitant estime qu’il y en assez sur la route pour organiser un tel voyage, mais que certaines bornes n’avaient pas assez d’espace de stationnement pour convenablement garer un tel bus.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20