Faire de longues études reste un excellent investissement

Pixabay

En 2017, un travailleur belge à temps plein gagnait en moyenne 3.558 euros bruts, rapporte ce mercredi Statbel. ‘Faire de longues études paie’, souligne l’office belge de statistique.

3.558 euros brut en moyenne, c’est 15% de plus qu’en 2010. Et Statbel le précise d’emblée, les salariés titulaires d’un master gagnent en moyenne 50% de plus que le travailleur moyen, soit 5.330 euros. Ils bénéficient aussi, comme les salariés ayant obtenu un bachelier, d’une augmentation de salaire plus rapide: +21,6% depuis 2010.

Différences nord-sud

La médiane est située à 3.140 euros. Cela signifie que la moitié des salariés se trouvent soit au-delà soit en deçà de ce revenu médian. À Bruxelles, ce marqueur est à 3.664 euros, à 3.120 euros en Flandre et à 2.994 euros en Wallonie.

Différences hommes-femmes

Il est difficile d’établir une moyenne générale de la différence salariale entre les hommes et les femmes, car cela dépend de la fonction et de la rémunération qui est liée. Mais Statbel remarque que les femmes sont surreprésentées dans les classes salariales inférieures (jusqu’à 2.500 euros). Elles sont sous-représentées de 2.500 à 3.500 euros (certaines catégories de métiers) et au-delà des 6.000 euros.

Attention, comme le note Statbel, cette analyse se limite aux salariés employés à temps plein dans des entreprises occupant au moins dix personnes. Certains secteurs comme l’agriculture, la pêche, les administrations publiques, l’enseignement, les soins de santé et les autres services aux personnes sont exclus de cette étude.