Evergrande encore plus dans la tourmente: 2 milliards de dollars saisis, l’annonce des résultats retardée

Evergrande fait déjà face à une dette colossale et la saisie de l’équivalent de deux milliards de dollars en cash tombe sans nul doute comme une mauvaise nouvelle pour le groupe. Parallèlement, Evergrande, tout comme bon nombre d’autres promoteurs, annonce devoir retarder l’annonce des résultats de 2021.

Le géant chinois de l’immobilier Evergrande n’a pas fini de faire parler de lui. Déjà devant une dette colossale de 300 milliards de dollars, le voici à nouveau dans la tourmente. Le promoteur a annoncé ce mardi que des banques avaient saisi 13,4 milliards de yuans, soit deux milliards de dollars, en cash. « De manière inattendue », des créditeurs ont réclamé la somme, mise en garantie contre un prêt, rapporte CNN. Mais le groupe entend mettre sur pied un comité indépendant pour enquêter sur ce fait.

En janvier déjà, des créditeurs internationaux avaient menacé de porter plainte, car ils trouvaient le système de restructuration des dettes très opaque. Ils estimaient également qu’Evergrande ne s’engageait pas suffisamment dans les discussions de restructuration de sa dette. Le groupe n’a cependant pas communiqué l’identité des créditeurs derrière la saisie de ce mardi.

Résultats de 2021

Parallèlement, Evergrande a annoncé devoir retarder l’annonce de ses résultats pour l’année 2021, prévue le 31 mars. Les résultats intéressent pourtant énormément le monde économique, car c’est en août 2021 que les annonces de reports de paiements d’intérêts et de défauts de paiement ont commencé à émerger.

La société accuse des « changements drastiques dans l’environnement opérationnel » (en parlant de sa dette), ainsi que la crise sanitaire, pour les retards dans la préparation du bilan.

Evergrande ne fait pas exception

Mais Evergrande n’est pas le seul groupe immobilier à ne pas pouvoir présenter son bilan annuel le 31 mars. Sunac et Shimao, les 3e et 12e groupes en nombre de ventes l’année dernière, ont également indiqué ne pas être capables de présenter les résultats à la date butoir. Ces groupes ont récemment fait l’actualité, car ils demandaient des reports de paiements d’intérêts.

Ronshine rejoint également la danse, mais pour d’autres raisons. Le responsable de l’audit (PricewaterhouseCoopers) s’est récemment retiré ce qui fait que le nouveau responsable ne pourra pas terminer la mission en temps et en heure.

Le nombre de groupes qui retardent leur annonce des résultats pourrait encore augmenter. Neuf groupes n’ont pas encore annoncé de date pour la réunion du Conseil d’administration en vue de l’annonce des résultats – et cette réunion doit avoir lieu sept jours ouvrables avant l’annonce publique, explique la banque Nomura, citée par CNBC.

Dans tous les cas, la banque ne s’attend pas à des résultats excellents. « Même si les promoteurs parviennent à publier leurs résultats à temps, nous nous attendons à des avis mitigés et à des résultats faibles en général (marges comprimées, baisse des bénéfices et réduction des dividendes versés) pour le secteur dans les deux semaines à venir, ce qui devrait peser davantage sur les cours des actions du secteur, selon nous », analyse Nomura. Entre-temps, les ventes de biens immobiliers des groupes continuent également leur chute vertigineuse.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20