Elon Musk a-t-il discuté avec Poutine au sujet de la guerre en Ukraine ?

Elon Musk s’était attiré l’ire du président ukrainien Volodymyr Zelensky au début du mois lorsqu’il avait évoqué, via un sondage sur Twitter, comment pourrait se terminer la guerre en Ukraine. Selon le politologue Ian Bremmer, le patron de Tesla a eu une conversation avec Vladimir Poutine avant cet épisode. Toutefois, le principal intéressé nie avoir eu une conversation avec le président russe.

Zelensky n’avait pas du tout apprécié le tweet de Musk au début du mois. Le milliardaire y avait expliqué comment, selon lui, le conflit en Ukraine allait se terminer. Il y avait également associé un sondage, comme il le fait souvent. À son tour, le président ukrainien avait répondu par un sondage Twitter de son cru. « Quel Elon Musk préférez-vous : celui qui soutient l’Ukraine ou celui qui soutient la Russie ? » avait demandé Zelensky.

Conversation avec Poutine ?

Il apparait à présent que Musk a eu une conversation avec Poutine avant de publier ce tweet. C’est ce qu’a écrit Ian Bremmer dans un courriel adressé aux abonnés de la newsletter d’Eurasia Group, une société de conseil en matière de risque politique, rapporte le site d’information canado-américain Vice.

Ce courriel indique que Musk a dit à Bremmer que Poutine était « prêt à négocier », mais seulement si la Crimée restait russe, si l’Ukraine acceptait une forme de neutralité permanente et si l’Ukraine reconnaissait l’annexion par la Russie de Lougansk, Donetsk, Kherson et Zaporijia. Musk avait effectivement inclus certaines de ces revendicaitons dans son tweet.

Musk a ajouté, selon Bremmer, que Poutine lui a dit qu’il atteindrait ces objectifs quoi qu’il arrive. Le milliardaire aurait déclaré que le président russe n’excluait pas une frappe nucléaire si l’Ukraine envahissait la Crimée. Bremmer a ajouté dans son courriel que Musk lui a dit que « tout devait être fait pour empêcher cette issue ».

Musk dément toute conversation avec Poutine

Dans un tweet, le patron de Tesla a démenti avoir eu une conversation récente avec Poutine. « Je n’ai parlé à Poutine qu’une seule fois et c’était il y a environ 18 mois. Le sujet de conversation était les voyages dans l’espace », peut-on lire dans un commentaire adressé à l’un de ses followers.

« Personne ne devrait croire Bremmer », a ajouté Musk dans un autre tweet.

En outre, le milliardaire a déclaré à plusieurs reprises qu’il soutenait toujours l’Ukraine, mais qu’il souhaitait éviter une nouvelle effusion de sang ou l’utilisation d’armes nucléaires, à un moment où Poutine renforce ses menaces.

Si telle ingérence géopolitique de la part de Musk était avérée, cela pourrait être très embarrassant pour lui. Rappelons qu’il est actuellement en train de finaliser son rachat de Twitter. Le 4 octobre, on a appris qu’il souhaitait toujours reprendre l’entreprise, après avoir d’abord voulu faire sauter l’accord de rachat.

(OD)

Plus
Array
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20