Marchés:
Chargement en cours…

DIMANCHE 25 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Elizabeth Warren abandonne à son tour la course à la Maison Blanche

Logo Business AM
Politique

05/03/2020 | Sonia Romero | 4 min de lecture

AP Photo/Patrick Semansky

Elizabeth Warren abandonne ce jeudi la course à la présidence, rapporte le New York Times. Cette annonce fait suite aux résultats décevants dans les primaires démocrates lors du Super Tuesday.

La sénatrice du Massachusetts, qui a centré sa candidature sur une promesse d’éradiquer la corruption à Washington, a fait part de son abandon lors d’un appel au personnel jeudi matin, révèle CNN.

Son chemin vers la Maison Blanche s’est toujours plus rétréci depuis le premier caucus en Iowa, où elle a terminé troisième. Lors des élections suivantes dans le New Hampshire et le Nevada, elle est tombée à la quatrième place. Et en Caroline du Sud, elle s’est classée cinquième, loin derrière les autres concurrents.

Bonne nouvelle pour Sanders

Cette décision d’Elizabeth Warren devrait profiter à Bernie Sanders, son programme électoral étant bien plus proche du candidat socialiste (vers la gauche du parti) que de celui de Joe Biden. Si elle n’a pas encore indiqué qui elle soutiendra désormais, Sanders a déclaré lui avoir parlé mercredi, sans donner plus de détails.

Son soutien ne serait pas du luxe pour Sanders, écrasé par la victoire de son rival dans 10 États sur les 14 ayant voté lors du Super Tuesday. Joe Biden est incontestablement le grand gagnant de cette super-journée électorale, lui qui a reçu les soutiens de Pete Buttigieg et Amy Klobuchar après leur abandon… Tout comme celui du milliardaire Michael Bloomberg qui s’est retiré de la course mecredi, après ses résultats désastreux.

Bernie Sanders et Joe Biden sont donc désormais les derniers candidats en lice à s’affronter… Pour vaincre ensuite Donald Trump en novembre.

Ascendance amérindienne controversée

Tout au long de sa campagne, Warren s’est efforcée de s’adresser directement à la communauté afro-américaine. Ses plans ciblés ont également cherché à combattre les inégalités économiques et sociales aux États-Unis. Ses tentatives se sont cependant écrasées lorsque la bataille électorale a atteint le Sud du pays.

Le principal homme à abattre dans ces élections, le président actuel Donald Trump, y est allé de son grain de sel contre celle qu’il aime appeler ‘Pocahontas’ sur Twitter. Une référence à sa soi-disant ascendance amérindienne qui a fait polémique, bien qu’elle se soit excusée auprès des dirigeants amérindiens pour ses affirmations controversées. C’est sans doute de ce point qu’est partie la déchéance de la candidate démocrate…

Lire aussi:

Source: CNN


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    42.195.366
  • Nombre
    de décès
    1.144.069
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    287.700
  • Nombre
    de décès
    10.658
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks