Éclaircie dans la grisaille pour les Allemands: la TVA sur le gaz passe de 19 à 7%

Accablés par la hausse des prix du gaz et menacés par une possible pénurie, les Allemands viennent de recevoir une bonne nouvelle. La TVA sur le gaz baisse à 7%.

Ce jeudi, le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé que la TVA sur le gaz allait passer de 19 à 7%. Une mesure temporaire, qui restera en vigueur au moins jusqu’au 31 mars 2024.

« Nous nous attendons à ce que les entreprises répercutent à 100% cette baisse sur les clients », a déclaré Olaf Scholz.

Quelques jours plus tôt, il avait annoncé une nouvelle taxe

Ce timing n’est bien sûr pas anodin. Lundi, le gouvernement allemand avait présenté une nouvelle taxe, destinée à aider les importateurs et distributeurs de gaz à affronter la flambée des prix. Applicable tant aux entreprises qu’aux particuliers du 1er octobre au 31 mars 2024, elle coûtera 2,4 centimes par kilowattheure (HTVA). Soit environ 480 euros par an pour une famille avec deux enfants, consommant en moyenne 20.000 KWh. 

Dans un premier temps, l’Allemagne espérait pouvoir exempter ce prélèvement de la TVA. Elle avait fait une demande auprès de la Commission européenne, qui l’avait refusée illico. Mais celle-ci lui avait indiqué qu’une alternative pouvait être trouvée afin de limiter cette nouvelle charge pesant sur la facture énergétique des Allemands.

Cette baisse de la TVA est donc la solution. Et a priori, il s’agit même d’une meilleure nouvelle puisque ici, c’est toute la consommation du gaz qui est concernée, et non seulement la nouvelle taxe. D’après Olaf Scholz, cette TVA à 7% « décharge les consommateurs davantage » que ce que coûte le prélèvement annoncé lundi. En outre, le chancelier allemand a confirmé qu’un nouveau paquet de mesures de soutien était à l’étude, afin « d’alléger la pression qui pèse sur les particuliers et les entreprises. »

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20