Des purificateurs d’air capteraient 99% des virus du Covid-19: cette région française en commande 2.400

Isopix

Cette étude a été commandée par la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son président, Laurent Wauquiez (LR), a annoncé la commande de 2.407 appareils à destination des écoles. Il appelle le ministre de l’Éducation nationale à lui emboîter le pas.

Ces appareils sont équipés de filtres hautes performances de type HEPA. Selon l’étude menée par Virpath, dont les résultats ont été publiés ce lundi 15 mars, ils captureraient 99% des particules de virus. Des particules piégées qui deviennent inertes au bout de 48 heures. Un simple nettoyage des appareils suffirait pour les faire tourner à nouveau au bout de ce délai.

Fort de ces résultats, Laurent Wauquiez a décidé d’accélérer la campagne de déploiement des purificateurs dans les écoles. Il enjoint Jean-Michel Blanquer d’en faire de même à l’échelle nationale. En octobre dernier, Laurent Wauquiez avait dégagé une enveloppe de 10 millions d’euros à cette fin. À l’époque, le ministre de l’Éducation nationale avait rejeté cette initiative, la jugeant peu probante. Le président de la région revient donc à la charge.

Une pression qui s’intensifie

L’utilisation d’appareils purificateurs dans les lieux clos comme les bureaux ou les chambres d’hôpital est de plus en plus plébiscitée. L’UE a par exemple commandé 200 robots à ultra-violets à destination des hôpitaux. Les premiers appareils ont été testés et approuvés en Belgique.

Sur LCI, le docteur Hamon avait recommandé deux appareils de ce type au ministre de la Santé, Olivier Veran. Sans obtenir de réponse en retour.

Même le Conseil scientifique qui conseille le gouvernement français plaidait le 28 octobre dernier pour étudier de près les appareils de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

En Belgique, une étude universitaire estime que ce type d’appareil en plus d’une bonne ventilation suffit à neutraliser le virus en milieu clos. Or, on sait que le lieu de travail est la principale source de contaminations (en dehors de foyers), suivi par les écoles. Ces appareils pourraient aussi se révéler un énorme espoir pour les cafés, restaurants, salles de spectacle ou de fitness.

Lire aussi :