Des employés juifs de Google plaident pour un soutien à la Palestine via une révision des contrats avec Israël

Un groupe d’employés juifs de Google demande à l’entreprise technologique américaine de soutenir les Palestiniens en révisant les contrats passés avec le gouvernement israélien.

‘Nous demandons aux dirigeants de Google de faire une déclaration à l’échelle de l’entreprise reconnaissant la violence en Palestine et en Israël, qui doit inclure une reconnaissance directe des souffrances infligées aux Palestiniens par la violence de l’armée et des gangs israéliens’, ont-ils écrit dans la lettre adressée au PDG de Google, Sundar Pichai.

Le groupe, qui se nomme Jewish Diaspora in Tech, consiste en ‘une coalition de divers Googlers juifs et apparentés qui sont préoccupés par le dialogue interne entourant la violence politique et raciale en Israël et en Palestine’. Ces employés de Google ont fondé ce groupe l’année dernière en réponse aux sentiments pro-sionistes au sein des Jewglers, le groupe officiel des employés juifs de Google.

Révision de contrats

Dans cette pétition, signée par 250 personnes, les employés juifs demandent également à Google de mettre fin à tous les contrats commerciaux qui soutiennent ‘les violations israéliennes des droits de l’homme des Palestiniens’, y compris ceux en lien avec l’armée israélienne.

Les auteurs de la lettre soulignent également que la critique d’Israël n’est pas un acte antisémite. ‘L’antisionisme n’est pas l’antisémitisme et cette confusion nuit à la poursuite de la justice pour les Palestiniens et les Juifs en limitant la liberté d’expression et en détournant l’attention des véritables actes d’antisémitisme’, précisent-ils.

Bombardements

Pendant ce temps, le conflit entre Israël et le Hamas se poursuit sans relâche. Aujourd’hui encore, les avions de guerre israéliens ont bombardé la bande de Gaza aux premières heures du jour. Selon Al Jazeera, des bâtiments résidentiels ont été rasés et au moins quatre Palestiniens ont été tués, dont un journaliste.

Les derniers bombardements ont eu lieu après que des groupes palestiniens aient à nouveau tiré des roquettes sur des villes du sud d’Israël.

Sur le même sujet:

Plus
My following

VGP veut lever 300 millions

24/11/2021 13:55

(ABM FN) VGP veut lever 300 millions d'euros par un placement privé accéléré de nouvelles actions. C'est ce qu'a annoncé la société de logistique immobilière, mercredi après-midi.

La cotation de l'action a été suspendue par le régulateur FSMA dans l'attente des résultats de l'ABB ou Accelerated Bookbuilding.

Le Groupe utilisera les fonds principalement pour renforcer ses fonds propres et pour financer le pipeline d'investissement, ainsi que les opportunités d'investissement.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20