Dans ce café de Bruxelles, vous pouvez désormais acheter une pinte avec des bitcoins

Le Dolle Mol, au cœur de Bruxelles, accepte désormais les cryptomonnaies comme moyen de paiement. Il s’agit de pièces numériques qui utilisent la technologie blockchain pour crypter les transactions.

Le légendaire café anarchiste « Dolle Mol », situé dans la Spoormakersstraat – rue des Éperonniers, a été entièrement rénové il y a quelques années par un groupe de jeunes passionnés. Mais l’intérieur n’est pas la seule chose qui a changé. La façon dont le café considère l’argent s’est également adaptée.

« Le café doit évoluer avec son temps. Les cryptomonnaies, comme le bitcoin, sont la monnaie du futur. Tout le monde devrait avoir la possibilité d’acheter une pinte avec ce nouveau moyen de paiement », explique Grégoire, l’un des opérateurs, à la rédaction de Bruzz.

« Un peu comme l’Internet dans les années 90 »

Mais comment est-il possible de payer avec une cryptomonnaie dans un café, alors que les pièces en question sont incroyablement chères ? En effet, le prix du bitcoin a atteint 47 000 dollars cette semaine.

Cependant, un bitcoin peut être divisé en 100 000 millions de satoshi, les plus petites fractions d’un bitcoin. Une pinte de 2,5 euros coûterait environ 6,24 satoshi.

« Nous n’avons pas encore eu de clients qui sont venus payer avec des bitcoins », a déclaré M. Grégoire. « Nous n’avons commencé que récemment à accepter cette monnaie et les gens ne la connaissent pas encore vraiment. Il y a un autocollant sur la porte d’entrée pour le préciser, mais c’est tout. C’est un peu comme l’Internet dans les années 1990. »

Pas de réglementation claire (pour l’instant)

Selon les propriétaires du café, la réglementation entourant l’utilisation des cryptomonnaies à Bruxelles est assez floue. Mais la « taupe folle » ne se laisse pas décourager. Ceux qui veulent payer avec des crypto-jetons peuvent le faire via un code QR. Les pièces numériques se retrouvent ensuite dans le portefeuille du café. « Ce montant est ajouté à la caisse enregistreuse », selon les propriétaires.

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés