Croissance et inflation: comment s’est portée l’économie belge au premier trimestre ?

Le produit intérieur brut (PIB) belge en volume a progressé de 0,6% au premier trimestre 2021, par rapport au trimestre précédent, selon une estimation flash de l’Institut des comptes nationaux (ICN) et de la Banque nationale de Belgique (BNB) publiée jeudi matin.

Par rapport au premier trimestre de 2020, déjà marqué par la crise sanitaire du coronavirus, la croissance est ressortie à -1,0%, ajoutent l’ICN et la BNB dans cette estimation flash. « L’activité économique n’a toujours pas retrouvé son niveau d’avant la crise du Covid-19 », notent les institutions. La valeur ajoutée s’est accrue par rapport au trimestre précédent, de 1,3% dans l’industrie, 0,1% dans la construction et 0,2% dans les services.

Inflation

L’inflation a augmenté de 0,89% à 1,23% en avril, selon les dernières données publiées jeudi par la Direction générale statistiques Statbel. L’indice des prix à la consommation a progressé sur ce mois de 0,37 point, soit de 0,33%.

L’augmentation de l’inflation est principalement due à l’inflation de l’énergie, précise Statbel. « Les prix de l’énergie étaient assez bas en avril de l’année dernière en raison de la crise » sanitaire et économique provoquée par la pandémie de Covid-19. L’inflation des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées reste négative et s’élève actuellement à -1,19%.

Au cours du mois qui s’achève, les principales hausses de prix ont concerné les légumes, la viande, les fruits et l’achat de véhicules. Les boissons non alcoolisées ont donc, par contre, exercé un effet baissier sur l’indice. L’inflation sur la base de l’indice santé augmente quant à elle de 0,55% à 0,64%, et l’indice santé lissé atteint 108,35 points en avril.

Immobilier

Le nombre de demandes de crédit a augmenté de 46%, hors refinancements, au premier trimestre de l’année par rapport à la même période en 2020, indique jeudi Febelfin, la fédération des institutions financières, se basant sur des statistiques de l’Union professionnelle du crédit (UPC).

Pendant les trois premiers mois de l’année, près de 118.000 demandes de crédit ont été soumises pour un montant total de 20 milliards d’euros, « un record absolu pour un premier trimestre ». L’augmentation est constatée dans toutes les destinations du crédit, que ce soit pour l’achat d’un logement, l’achat et la rénovation, la construction ou la rénovation.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés