« Critiques bienvenues »: voici la première grande conférence des sceptiques de la crypto

Réseautage et lobbying pour défendre une approche critique de l’écosystème du bitcoin, voilà le menu du Crypto Policy Symposium premier du nom.

La résistance s’organise. Les crypto-incrédules veulent intensifier les efforts pour peser sur l’opinion des dirigeants. Le mois passé, un rassemblement spontané d’experts a déjà exhorté les législateurs américains de sévir contre l’industrie du bitcoin. La semaine dernière, une autre délégation d’opposants intellectuels est intervenue à charge devant les parlementaires britanniques pour leur expliquer que la technologie blockchain reste dépourvue de tout cas d’utilisation pertinent.

Non contents de ces petits coups d’éclat contradictoires, les crypto-sceptiques autoproclamés ont décidé de monter leur propre conférence, sobrement intitulée Crypto Policy Symposium. L’événement nourrit l’ambition de « promouvoir une approche critique » qui ferait tant défaut.

À destination de « bureaucrates tellement mal informés »

Recommandations politiques, risque systémique, réglementation, NFT, DeFi, web3, les organisateurs entendent faire feu de tout bois dans l’écosystème des cryptomonnaies. Ils veulent fournir aux gouvernants les informations nécessaires aux prises de décisions éclairées.

Pour ce faire, la conférence attendue les 5 et 6 septembre prochains à Londres réunira les « meilleurs esprits » de la tech, de la banque, du droit pour deux jours de débats.

« À l’heure actuelle, les politiciens entendent principalement des lobbies, financés par des sociétés crypto aux portefeuilles bien remplis et bénéficiant d’un soutien important de la part de capital-risqueurs », estime-t-on dans le camp des critiques.

Enrôlement volontaire

Ce symposium vise aussi le renforcement de l’opposition, afin que les sceptiques ne se sentent plus seuls, « se fassent des amis et créent une communauté. C’est ainsi que les choses se font réellement pour faire avancer ce genre de travail politique ».

Alors qu’une nuée de conférences, sommets et autres raouts autour de cette thématique tente déjà d’accaparer l’attention des différents publics, pros comme particuliers, ce premier rendez-vous londonien promet de s’attaquer frontalement et « librement » aux questions importantes liées à « l’utopie de la crypto ». À savoir quel impact réel sur l’environnement ou la société.

Des institutionnels d’Europe et des États-Unis ont été conviés à l’événement critique. Mais pour l’instant, seule a été confirmée la présence d’experts bancaires, de chercheurs universitaires et autres d’ingénieurs informatiques surtout connus pour considérer les cryptos comme inutiles et néfastes.

Reste à découvrir si les intervenants parviendront à offrir des perspectives objectives ou s’ils réaliseront un énième défilé de la FUD Army.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20