Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Coup dur pour Trump: la Cour suprême lui ordonne de laisser les enquêteurs (mais pas le Congrès) accéder à ses finances

Logo Business AM
Politique

09/07/2020 | Anthony Planus | 3 min de lecture

Donald Trump - Isopix

Donald Trump a subi une douloureuse défaite devant la Cour suprême des États-Unis ce jeudi. Celle-ci a décidé que le président milliardaire devait remettre ses informations financières, y compris ses déclarations d’impôts, aux enquêteurs de New York.

Le procureur de Manhattan avait assigné Donald Trump afin de pouvoir examiner ses déclarations d’impôts et d’autres documents financiers dans le cadre de son enquête sur la Trump Organization. Il s’agit de l’entreprise familiale de Trump, basée à New York. L’enquête a été déclenchée suite au discrets versements d’argent à deux femmes avec lesquelles Trump avait eu une liaison. Les transactions avaient été effectuées par l’intermédiaire de l’organisation du milliardaire.

Les déclarations d’impôts de Donald Trump sont un sujet brûlant aux États-Unis, et ce depuis longtemps. Selon bon nombre d’observateurs, ces documents montreraient que M. Trump a des intérêts financiers privés dans de nombreux pays avec lesquels il est aujourd’hui en contact en tant que président des États-Unis. Donald Trump avait rompu une tradition longue de plusieurs décennies et qui veut que les candidats à la présidence rendent publiques leurs déclarations d’impôts afin de dissiper tout soupçon d’influence.

Intérêts financiers VS intérêt national

Le fait que Donald Trump n’ait pas publié ses déclarations d’impôts, tout comme le fait qu’il n’ait pas officiellement renoncé à son empire commercial, alimente les nombreuses critiques qui affirment que le président milliardaire fait passer ses intérêts financiers avant l’intérêt national. Selon certains, il aurait même, par le biais de son organisation, accepté de l’argent russe.

Il est par ailleurs étonnant de constater que les deux juges de la Cour suprême nommés par Donald Trump, Neil Gorsuch et Brett Kavanaugh, ont également voté avec la majorité de 7 contre 2. Les magistrats ont estimé que le président ne pouvait pas refuser de présenter ses déclarations dans le cas d’une citation à comparaître émanant d’une enquête judiciaire.

Toutefois, Donald Trump a également remporté une victoire à la Cour suprême ce jeudi. Dans un jugement séparé, les juges ont estimé que le Congrès ne pouvait pas tout simplement réclamer les déclarations d’impôts du président. Plusieurs commissions l’ont fait, mais ces citations doivent d’abord être examinées par un juge, peut-on lire dans la décision de la Cour.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks