Coup de pouce à la crypto : l’autorité de régulation des marchés financiers américaine approuve un nouveau produit d’investissement en Bitcoin

En début de semaine, une autre demande pour un nouveau tracker d’indice de la crypto a été approuvée par le principal régulateur financier américain, la SEC (Securities and Exchange Commission). Il s’agit du « XBTO Bitcoin Futures Fund » du gestionnaire d’actifs Valkyrie : un ETF (exchange-traded fund) lié aux contrats à terme du Bitcoin. L’approbation d’un ETF reprenant les ventes de Bitcoin est toujours en attente.

La demande pour l’ETF Bitcoin de Valkyrie a été soumise pour la première fois en août de l’année dernière. La date de lancement n’a pas encore été annoncée.

Un ETF reprenant les contrats à terme du bitcoin est un produit d’investissement réglementé qui permet aux investisseurs de s’exposer au prix du Bitcoin sans avoir à acheter directement la cryptomonnaie. Au lieu de suivre une série d’actifs, les parts d’un ETF suivant les contrats à terme (ou futures) du Bitcoin sont adossées à ces contrats à terme : des contrats par lesquels les utilisateurs de Bitcoin s’engagent à acheter ou vendre une certaine quantité de la monnaie à un moment précis.

La SEC a également donné le feu vert aux ETF reprenant les futures de ProShares et de VanEck, mais a jusqu’à présent rejeté toutes les demandes de lancement d’un ETF sur la vente même du Bitcoin. En mars, par exemple, la SEC a rejeté deux demandes de ce type : le NYDIG Bitcoin ETF et le Global X Bitcoin Trust.

Vente

L’approbation d’un tel ETF sur la vente même des Bitcoins exposerait les investisseurs et les entreprises à la négociation directe de bitcoins, sans que ces acteurs aient à détenir eux-mêmes des cryptomonnaies. Plusieurs gouvernements en Europe et en Amérique latine ont déjà approuvé de tels ETF Bitcoin.

James Seyffarts, analyste de Bloomberg, a suggéré que l’approbation antérieure par la SEC d’une demande d’un ETF reprenant les contrats à terme du le bitcoin par la société Teucrium pourrait ouvrir la voie à un ETF sur la vente directe du bitcoin, attendu depuis longtemps. Teucrium aurait fondé sa proposition sur la loi sur les valeurs mobilières de 1933, ce qui pourrait constituer un raccourci juridique inédit pour l’approbation des ETF sur la vente.

Plus tôt, le PDG du plus grand gestionnaire d’actifs cryptographiques au monde, Michael Sonnenshein de Grayscale, a affirmé que son entreprise ferait tout pour qu’une telle approbation ait lieu – même si elle devait engager une action en justice contre la SEC pour y parvenir.

« Il est difficile d’y mettre un calendrier », a noté M. Sonnenshein dans une récente interview avec le maximaliste du bitcoin Anthony « Pomp » Pompliano. « Nous continuerons à défendre les intérêts de nos investisseurs jusqu’à ce que cette approbation soit obtenue. Beaucoup de choses ont changé au cours des cinq à six années où nous avons eu affaire à la SEC et aux régulateurs en général. N’oublions pas qu’ils ont un travail difficile. Il est difficile d’élaborer une bonne réglementation en tant que régulateur lorsque le secteur, et la classe d’actifs qui le sous-tend, ne cesse de changer », a-t-il déclaré.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20