150 euros de plus par mois pour les personnes en chômage économique

Le gouvernement accorde aux chômeurs temporaires un supplément de 150 euros en plus de leurs allocation, qui représente 70% de leur dernier salaire. Il souhaite ainsi éviter que l’économie ne s’arrête complètement à cause du covid-19.

Cette annonce a été faite par la ministre du Travail Nathalie Muylle (CD&V), lors d’une conférence de presse du gouvernement de la Première ministre Sophie Wilmès, ce vendredi.

Puisqu’il est conseillé à tout le monde de rester à l’intérieur autant que possible et qu’un grand nombre d’entreprises sont fermées, l’économie du pays tourne au ralenti. En conséquence, de nombreux travailleurs ne peuvent plus travailler. Le gouvernement estime que jusqu’à un million de Belges pourraient être en chômage temporaire au cours de la crise.

Ces personnes recevront 70% de leur dernier salaire, mais l’allocation est plafonnée à 1.900 euros. Un petit pourcentage de ce montant doit être déduit pour les taxes.

Afin de garantir que chacun puisse continuer à payer ses factures et d’éviter que le pouvoir d’achat ne s’effondre complètement, 5,63 euros supplémentaires par jour seront ajoutés, ce qui représente environ 150 euros par mois.

Syndicats et patronat

Cette option existait déjà, mais dans le passé, ce montant était payé par l’employeur s’il le jugeait nécessaire. Le gouvernement le paie désormais automatiquement. La mesure a été proposée par les organisations syndicales et patronales.

Le système de chômage temporaire sera également simplifié. Au lieu de devoir choisir entre ‘chômage économique’ et ‘chômage pour cause de force majeure’, il sera désormais possible d’opter pour la ‘corona-procedure’.

1 salarié sur 4 est au chômage

Il y a pour le moment ‘671.000 personnes en chômage technique a expliqué Nathalie Muylle (CD&V) en conférence de presse. Le nombre définitif devrait être entre 800.000 et un millions. Sans compter les indépendants donc.

Un déficit supplémentaire de 10 milliards d’euros

Par ailleurs, le ministre des Finances Alexander De Croo (Open Vld) a également annoncé des mesures pour les indépendants et les entreprises. Celles-ci avaient déjà fait l’objet de fuites ces dernières semaines. Les entreprises sont autorisées à étaler leurs impôts et le gouvernement garantit les prêts aux entreprises.

Toutes les mesures de lutte contre le covid-19 vont coûter à l’État 8 à 10 milliards d’euros, a déclaré le ministre du Budget David Clarinval (MR). Ces coûts s’ajoutent au déficit actuel de 14 milliards d’euros. Cela signifie que le déficit va dépasser la limite de 3% du PIB que l’Union européenne impose à ses membres.

Plus
Lire plus...
Marchés