La Belgique ferme ses frontières aux touristes

Isopix

Les frontières belges sont fermées pour tous les déplacements non essentiels, annonce le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem, par communiqué de presse.

La police fédérale et locale se postera aux frontières et vérifiera qui entre ou sort de notre pays. Les déplacements des touristes seront interdits. ‘Toute violation sera strictement sanctionnée’, indique le communiqué de presse.

700 Néerlandais ont déjà été renvoyés les Pays-Bas.

Mesures

Mardi, le gouvernement a annoncé des mesures plus strictes pour contenir la propagation du coronavirus covid-19. Il est demandé à chacun de rester à l’intérieur autant que possible. De même, tous les services de restauration et les magasins sont fermés, à l’exception des magasins d’alimentation, des supermarchés et des pharmacies. À l’époque, il n’était pas question de fermer les frontières.

Résidences secondaires

‘Tout déplacement vers les résidences secondaires en Belgique est également interdit. la police fédérale et les zones de police locale sont chargées de l’application de cette mesure’, a précisé le ministre de l’Intérieur.

Transports publics

Le trafic ferroviaire international à destination et en provenance de la Belgique partage également les coups. À partir de ce samedi, il n’y aura plus de TGV entre Bruxelles et la France, et ce jusqu’à nouvel ordre. Les trains IC à destination et en provenance de la France seront encore sporadiques. Les trains entre l’Allemagne et la Belgique sont limités à trois par jour.

Le train de nuit entre l’Autriche et Bruxelles continuera à circuler, mais il est limité à Inssbruck. Le train Benelux ne circule qu’entre Anvers et Rotterdam et ne s’arrête qu’à Noorderkempen et Breda.

Deux trains circulent encore quotidiennement de Paris à Bruxelles. Il y a encore également trois trains qui relient Paris à Londres. Et bien sûr, ceux-ci opèrent également le retour.