Les constructeurs étrangers dominent le marché automobile américain

L’industrie automobile américaine est de plus en plus dominée par les concurrents étrangers. La construction d’une nouvelle usine de Toyota et Mazda dans l’Etat d’Alabama rapportée par le Wall Street Journal est une preuve de l’expansion des grandes compagnies automobiles asiatiques et européennes aux Etats-Unis

L’industrie automobile américaine est de plus en plus dominée par les concurrents étrangers. La construction d’une nouvelle usine de Toyota et Mazda dans l’Etat d’Alabama rapportée par le Wall Street Journal est une preuve de l’expansion des grandes compagnies automobiles asiatiques et européennes aux Etats-Unis

Durant le premier trimestre 2018, les constructeurs automobiles étrangers devraient avoir produit 1,4 million de voitures aux Etats-Unis. Cette performance leur permettrait pour la première fois dans l’histoire d’égaler la production des constructeurs automobiles américains. Durant la même période de l’année dernière, les Américains avaient produit 100.000 voitures de plus que leurs concurrents étrangers.

Perte de vitesse des « Big 3 »

Dans les années à venir, General Motors, Ford et Fiat Chrysler verront probablement leur domination s’évaporer complètement alors que des concurrents tels que Toyota et Mercedes-Benz augmentent leur main-d’œuvre américaine et installent de nouvelles usines.

En termes de chiffre d’affaires, ce revirement a déjà commencé, car en 2017, les «Big 3» cités ci-dessus ont vu leur part de marché américaine chuter à 44%.