Comment Shenzhen est devenue la capitale mondiale des drones

Des centaines de drones ont offert un spectacle de lumière à Shenzhen. (CHINE NOUVELLE/SIPA/Isopix)

Shenzhen, au sud de la Chine, abrite 12,5 millions (!) d’habitants. Elle est aussi le Valhalla des gadgets technologiques, et surtout des drones. La ville abrite pas moins de 600 des 7.000 entreprises de drones de Chine. La plus notable d’entre elles est DJI, qui contrôle environ 80% du marché mondial. Pourquoi Shenzhen est-elle devenue une ville si attrayante pour les développeurs de drones ?

Depuis un certain temps, le centre de gravité du plus grand marché de gadgets technologiques du monde se situe à Huaqianbei, un quartier de Shenzhen où se trouve le marché de gros de l’électronique le plus puissant du monde. Tous les gadgets imaginables peuvent être trouvés parmi les marchandises des milliers de petites boutiques ; des smartphones aux lampes LED, en passant par les pièces d’ordinateur, etc.

Huaqianbei s’est développé rapidement au cours de la dernière décennie pour devenir un organisme important pour l’industrie technologique. Il existe une connexion directe entre le client et le fournisseur pour le feedback sur les produits. Par conséquent, les nouveaux produits sont rapidement adaptés en fonction de leurs performances à Huaqianbei avant d’atteindre les marchés mondiaux.

Un centre commercial pour la technologie dans le quartier de Huaqianbei, à Shenzhen. (Mitch Altman (CC0)).

DJI, ou Da Jiang Innovations, a également tiré parti de ce marché dynamique lors de son ascension vers la position de leader mondial incontesté du marché des drones.

Le succès de DJI est sans précédent. Pour 10 drones volant à l’extérieur, 8 sont fabriqués par DJI. Le succès de l’entreprise a fait de Shenzhen la capitale mondiale des drones. Les sièges sociaux de 600 entreprises de drones sont situés dans cette ville du sud de la Chine.

Pendant ce temps, les secteurs des drones américains et européens ont à peine progressé au cours des deux dernières années. Les dépenses des pays européens consacrées au secteur des drones sont passées de 13 à 14,4% entre 2019 et 2020. Aux États-Unis, ces dépenses n’ont augmenté que de 0,3 % (de 17,2% à 17,5%). Les dépenses de la Chine pour les entreprises de drones sont passées de 38,5 à 46,9% au cours de la même période.

De la culture de l’imitation à l’innovation

Shenzhen n’a pas toujours été connue pour des réalisations aussi prestigieuses. Il y a moins de vingt ans, la ville était encore surtout connue pour être le centre des ateliers clandestins et de la culture « copycat ». Les développeurs chinois ont copié leurs rivaux occidentaux dans pratiquement tous les secteurs, des jouets aux logiciels, en passant par les jeux vidéo et les smartphones. On ne parlait pas beaucoup d’émulation à l’époque.

Les jouets de ce type sont encore courants sur les marchés chinois dans certaines régions. Ici, « Lepin » est un « copycat » du célèbre jouet danois Lego. (Isopix)

La réflexion a donc profondément changé au cours des dernières décennies. Le bien-être de la région a augmenté proportionnellement à l’éclosion de nouvelles et ambitieuses entreprises technologiques à Shenzen telles que Huawei, ZTE et Tencent. Des acteurs chinois qui ont innové et marqué le secteur de leur empreinte. Tencent est ainsi le plus grand développeur de jeux vidéo au monde et son application phare, WeChat, est toujours aussi performante, tant sur le marché national qu’international.

7.000 entreprises de drones en Chine

En dehors de DJI, la Chine compte environ 7.000 entreprises qui fabriquent des drones. Si DJI se concentre principalement des drones commerciaux pour le grand public, les autres acteurs se concentrent largement sur d’autres marchés.

Par exemple, des entreprises comme TT Aviation (Pékin), XAG (Guangzhou) et Yuneec International (province du Jiangsu) fabriquent des drones pour le secteur agricole, mais aussi pour l’industrie et les citoyens ordinaires. Les drones pour agriculteurs sont par exemple utilisés pour inspecter l’état des cultures depuis les airs ou pour pulvériser des liquides. Ces acteurs chinois affrontent des concurrents étrangers comme les Américains GoPro et Lockheed Martin et l’européen Parrot.

On estime que d’ici 2025, le marché des drones représentera 42,8 milliards de dollars rien qu’aux États-Unis. Actuellement, il ne vaut « que » 22,5 milliards de dollars.

Un drone de l’entreprise française Parrot. (Jean-Marc David/SIPA/Isopix)

Pourquoi Shenzen ?

Alors, pourquoi les acteurs les plus importants et les plus innovants dans le domaine des drones choisissent-ils spécifiquement Shenzhen plutôt que d’autres villes ou régions ? Qu’est-ce que la ville a d’autre à offrir que ses marchés technologiques locaux dynamiques ?

Pour commencer, Shenzhen est très proche de la chaîne d’approvisionnement mondiale de pièces et des plus grands fournisseurs de composants. Il existe également un grand nombre d’ingénieurs chinois affamés et talentueux qui, soit dit en passant, travaillent pour des salaires assez bas, précisément parce qu’ils sont très désireux d’acquérir de l’expérience dans le secteur des drones.

Le fait d’avoir pour voisin Hong Kong, l’un des principaux centres financiers du monde, s’est également avéré particulièrement utile pour les entreprises en expansion.

De plus en plus de développeurs de drones chinois, quant à eux, attendent avec impatience une envolée internationale, pour espérer suivre les traces de DJI. La société Autel, basée à Shenzhen, fabrique des drones commerciaux et industriels. Autel a débuté en tant que start-up en 2014 et a depuis investi massivement dans le marché des drones aux États-Unis.

La ville fait avancer le secteur des drones de plusieurs manières. ‘Le soutien du gouvernement de la ville est particulièrement important’, confirme Liu Guozheng, responsable du marketing chez Autel. Il a par exemple a veillé à ce que les différentes start-ups de drones puissent obtenir des bureaux bon marché.

‘Shenzhen est un marché très compétitif. Mais si vous travaillez dur, vous pouvez continuer à progresser’, conclut Liu.

Sur le même sujet: