Comment nous polluons nos terres agricoles avec des milliers de tonnes de plastique chaque année… À cause d’une directive européenne

La découverte de microplastiques, des particules de plastique de moins de 5 mm de large, dans les rivières les plus reculées de l’Himalaya et dans les fonds les plus profonds de l’océan Pacifique a suscité de vives inquiétudes. Mais combien de microplastiques y a-t-il plus près de chez nous, enfouis dans le sol où sont cultivés les aliments ? La réponse n’est pas rassurante, notamment parce qu’elle est la conséquence d’une directive européenne visant à promouvoir une économie circulaire des déchets.

Selon une nouvelle étude, entre 31.000 et 42.000 tonnes de microplastiques (soit entre 86 et 710 trillions de particules de plastique) sont répandues chaque année sur les terres agricoles européennes, ce qui équivaut à la concentration de microplastiques dans les eaux de surface de l’océan.

La cause en est un engrais chargé de microplastiques, produit à partir des boues issues des stations d’épuration des eaux usées. Ces déchets sont souvent épandus sur les terres agricoles en tant que source d’engrais renouvelable dans les pays européens, notamment en raison des directives européennes visant à promouvoir une économie circulaire des déchets.

Non seulement cette pratique crée un énorme réservoir de microplastiques dans l’environnement, mais elle réduit à néant les avantages de l’élimination de ces particules dans les eaux usées. En se répandant sur les terres agricoles, les microplastiques finissent par se retrouver dans les cours d’eau naturels, lorsque l’eau de pluie les fait ruisseler jusque dans les rivières ou lorsque ces particules finissent par s’infiltrer dans les eaux souterraines.

Sur chaque mètre carré de terre agricole, entre 100 et 500 particules microplastiques sont ainsi déversées chaque année

Les stations d’épuration des eaux usées commencent par éliminer les contaminants solides, tels que les plastiques et autres grosses particules des eaux usées, et rejettent ensuite l’eau dans une série de bassins de décantation. Cela crée un apport d’eau propre qui peut être déversé dans l’environnement. Les matières flottantes et les particules décantées de ces bassins sont rassemblées pour créer une boue qui est utilisée ensuite comme engrais.

Chaque gramme de boue d’épuration contient jusqu’à 24 particules de microplastique, ce qui représente environ 1 % de ce poids. En Europe, on estime que 8 à 10 millions de tonnes de boues d’épuration sont produites chaque année, dont environ 40 % aboutissent sur les terres agricoles. L’épandage de boues d’épuration sur les terres agricoles est largement pratiqué en Europe pour apporter de l’azote et du phosphore dans les sols. Cependant, sur chaque mètre carré de terre agricole dans notre pays, par exemple, entre 100 et 500 particules microplastiques sont déversées chaque année.

À l’heure actuelle, il n’existe pas de solution adéquate pour lutter contre le rejet de microplastiques dans l’environnement par le biais des stations d’épuration des eaux usées.

Toute une série d’effets très néfastes

Les microplastiques qui sont retirés des eaux usées se retrouvent dans les sols, où ils restent jusqu’à leur retour dans les cours d’eau. En attendant, ils peuvent nuire à la vie souterraine.

Les microplastiques sont non seulement facilement consommés et ingérés par les animaux et les plantes, mais ils constituent également une menace sérieuse pour l’écosystème du sol, car ils lessivent des produits chimiques toxiques et transportent des agents pathogènes dangereux. Des expériences ont montré que la présence de microplastiques peut, par exemple, inhiber la croissance des vers de terre.

Les microplastiques peuvent également modifier l’acidité, la capacité de rétention d’eau et la porosité du sol. Cela affecte la croissance des plantes en modifiant la façon dont les racines s’insèrent dans le sol et absorbent les nutriments.

Il n’existe actuellement aucune législation européenne visant à limiter la quantité de microplastiques intégrés dans les boues d’épuration utilisées comme engrais.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20