Comment l’Italie veut retrouver une vie normale en quelques mois grâce à des trains ‘Covid-free’

Les trains ‘Covid-free’ italiens seront équipés de wagons médicaux (crédit: Francesco Fotia/AGF/Shutterstock – Isopix)

L’Italie a des projets ambitieux pour retrouve rapidement son mode de vie prépandémique. Le mois prochain, le tourisme intérieur devrait reprendre grâce à des trains européens ‘sans Covid-19’. Si le projet pilote s’avère un succès, l’Italie espère pouvoir accueillir rapidement les touristes étrangers.

L’Italie est l’un des pays les plus touchés par la crise du coronavirus dans le monde. Depuis que le virus a commencé à se propager dans le pays en janvier 2020, plus de 100.000 personnes sont décédées de complications liées à la maladie. Cela place l’Italie, avec 60 millions d’habitants, en 6e position dans le classement du plus grand nombre de morts au cours de cette pandémie.

Aujourd’hui, l’Italie veut tourner la page et relancer rapidement l’industrie du tourisme, si importante dans ce pays méditerranéen. L’une des idées pour la relance est d’organiser des voyages en train ‘Covid-free’. Ce serait une première en Europe et cela permettrait de rouvrir plus rapidement le pays.

Lancement en avril

Les premiers trains, lancés en avril, réaliseront des trajets à l’intérieur des frontières italiennes. Mais dès que cela lui sera possible, l’Italie voudrait également transporter des voyageurs étrangers. Pour que ces trains soient ‘Covid-free’, les voyageurs et le personnel devront être testés avant d’embarquer. Les passagers devront, pour cela, arriver à la gare avec une heure d’avance.

‘Nous lancerons le train « sans Covid » début avril’, a déclaré Gianfranco Battisti, CEO de la compagnie ferroviaire nationale Ferrovie dello Stato Italiane. Le premier itinéraire reliera Milan à Rome. ‘Ensuite, nous installerons d’autres itinéraires avant l’arrivée de la saison touristique estivale. Les gens pourront visiter des lieux emblématiques tels que Venise et Florence’, a expliqué Battisti.

Retour à la vie normale d’ici 7 à 15 mois

La société des chemins de fer italiens travaillera en étroite collaboration avec la Croix rouge et la protection civile italienne pour effectuer les tests sur les passagers. En outre, chaque train sera équipé de trois wagons avec leur propre unité de soins intensifs, équipée de respirateurs. Et au moins 11 gares du pays proposeront une zone de test contre le Covid, entièrement gérée par la Croix rouge.

Unité de soins intensifs dans les trains italiens (crédit: Alfredo Falcone – LaPresse – Isopix)

Si le plan réussit, Giovanni Rezza, directeur de la prévention au ministère italien de la Santé, espère que les Italiens pourront vivre une vie normale dans les ‘7 à 15 mois’. La vitesse de vaccination dans le pays devra également augmenter, prévient Rezza.

Ce n’est pas la première fois que l’Italie se montre innovante lors de la réouverture de son économie. Il y a quelques mois, le pays accueillait les premiers vols européens ‘Covid-free’ en provenance des États-Unis. Les voyageurs sont testés avant l’embarquement et à leur arrivée à l’aéroport.