Comment les entreprises font le plein de cash « gratuit » avant la hausse des taux d’intérêt

Les taux d’intérêt sont historiquement bas, mais la fête de l’argent « gratuit » est bientôt finie. La Fed va augmenter ses taux d’intérêt pour freiner l’inflation. Reste à savoir quand l’augmentation aura lieu. En attendant, les entreprises font le plein de liquidités.

Entre le début de l’année et mercredi, les entreprises américaines ont ainsi levé 96 milliards de dollars. Il s’agit de la plus grande somme récoltée depuis 2003, sur cette période, rapporte CNN Business, qui cite les chiffres de Refinitiv. Une tendance, très différente des autres années, que constate également Barnaby Martin, spécialiste en crédit pour la Bank of America. « Le financement que nous avons vu au cours des premières semaines de l’année a été important, et il reflète non seulement le fait que les acteurs essaient de devancer leurs concurrents, mais aussi le fait que les taux pourraient augmenter d’un point de pourcentage ou plus d’ici la fin de l’année ».

Selon les données de Refinitiv, entreprise spécialisée dans l’analyse de données, des entreprises comme Caterpillar, John Deere, General Motors, Ford, Dick’s Sporting Goods et MetLife ont accumulé les prêts. Selon Barnaby Martin, les entreprises européennes se sont également bousculées.

Les entreprises les mieux cotées en bourse, et avec des bonnes notes de crédit, ont raflé la mise. Mais des entreprises avec de moins bonnes notes de crédit ont pu avoir des prêts également, en moins de temps qu’une telle demande prendrait normalement, analyse Barnaby Martin. L’organisateur de croisières Royal Caribbean a ainsi signé un prêt à hauteur d’un milliard de dollars.

2022, moins de prêts

Dès que les taux d’intérêt augmenteront, cette course effrénée devrait s’arrêter, ajoute Barnaby Martin. Un autre spécialiste, Paul Watters de S&P Global Ratings en Europe, également cité par le média économique, estime que les prêts des sociétés non-financières devraient baisser de 7%, dans le monde entier.

Selon lui, les entreprises ont aussi déjà assez de liquidités, car elles ont eu deux ans pour profiter des taux bas. De l’autre côté du Globe, la Chine elle aussi encourage à prendre moins de crédits ; elle accuse ses promoteurs immobiliers d’avoir accumulé trop de prêts, ce qui les amène à une situation de crise aujourd’hui.

Mais d’ici la hausse des taux, les banques devraient continuer à encourager les entreprises à contracter des prêts, analyse Watters.

Hausse des taux d’intérêt : pour quand?

Augmentation des taux dès mars? Trois ou quatre augmentations sur l’année? Les spéculations tournent autour de ces hypothèses. Les régulateurs commencent également à indiquer ces éléments. « Je prévois actuellement trois augmentations pour cette année, et je serais très favorable au fait de commencer en mars », explique dans le Financial Times Patrick Harker, président de la Réserve fédérale de Philadelphie, qui se dit également ouvert à plus que trois augmentations, si nécessaire.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20