Comment l’ancêtre Ford a gagné plus de 8 milliards grâce au petit nouveau Rivian

Entré en bourse en fanfare en novembre, le constructeur automobile Rivian a permis à Ford d’enregistrer un gain de plus de 8 milliards lors du quatrième trimestre de 2021.

Ford Motor Co publiera ses résultats du quatrième trimestre le 3 février prochain, mais le constructeur américain a d’ores-et-déjà annoncé qu’ils incluraient un gain de 8,2 milliards de dollars sur son investissement dans Rivian Automotive Inc.

Le constructeur séculaire avait noué un partenariat avec Rivian en 2019, y investissant 500 millions de dollars avec l’intention d’utiliser sa plateforme technique pour construire un nouveau véhicule électrique de sa propre marque. Le projet a depuis été enterré, mais comme l’accord prévoyait aussi que Ford détienne environ 12% des parts de la jeune entreprise. Et elle les a gardées.

Suite à son entrée en bourse en novembre – la plus grande IPO de 2021 -, Rivian avait grimpé jusqu’à 53% pour dépasser les 100 milliards de dollars. Depuis, ses actions ont chuté de plus de 27%. Ford a en conséquence « ré-évalué » sa participation dans l’entreprise et va donc comptabiliser un gain comptable de 8,2 milliards de dollars au quatrième trimestre, explique un communiqué.

Autres gains

En outre, Ford va aussi reclassifier un gain de 900 millions de dollars sur son investissement dans Rivian enregistré au premier trimestre 2021 en un élément exceptionnel, ce qui a modifié ses prévisions de bénéfice ajusté avant impôt et intérêts. Celles-ci se situaient auparavant entre 10,5 et 11,5 milliards de dollars, gain compris.

L’iconique constructeur de Détroit enregistrera également un gain hors trésorerie d’environ 3,5 milliards de dollars au quatrième trimestre – et de 3,9 milliards de dollars pour l’ensemble de l’année – lié à une ré-évaluation des sommes mises de côté pour la retraite de ses employés.

Enfin, Ford enregistrera un gain exceptionnel de 3,6 milliards de dollars liés à des changements dans le calcul de ses impôts.

En parallèle, le géant américain de l’automobile va enregistrer une charge de 1,7 milliard de dollars liée au rachat et au remboursement de plus de 7,6 milliards de dollars de dettes à coût élevé au quatrième trimestre.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20