Une IPO 350 fois supérieure à celle de Tesla: 4 choses à savoir sur le fabricant de voitures électriques Rivian

Rivian, fabricant de voitures électriques, confirme qu’il vise une introduction en bourse cet automne. Le constructeur table sur une valorisation de 80 milliards de dollars, soit environ 350 fois plus que celle de l’introduction en bourse de Tesla. Qu’est-ce qui justifie cette somme pour une entreprise qui n’a pas encore une seule voiture électrique en circulation ?

1. Le premier grand pick-up électrique au monde doit justifier sa valeur boursière

Rivian veut lancer un grand pick-up électrique, le R1T, sur le marché américain cet automne. L’entreprise serait ainsi la première au monde à proposer ce type de véhicules.

Le lancement du pick-up est prévu pour septembre. L’introduction en bourse doit suivre les premières livraisons du Rivian R1T à des clients individuels. Un peu plus tard, le R1S, un véhicule utilitaire sport à sept places, sera lancé.

Rivian construit également une camionnette de livraison électrique pour Amazon. L’entreprise Big Tech a commandé 100.000 véhicules pour livrer ses colis.

2. L’introduction en bourse aura lieu en novembre

Les documents que Rivian a soumis à la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine mentionnent une introduction en bourse en novembre.

L’introduction en bourse traditionnelle distingue Rivian des autres start-ups de voitures électriques telles que Canoo, Nikola, Lordstown Motors, Fisker, et récemment Lucid. Toutes ces autres entreprises ont emprunté la voie indirecte de l’introduction en bourse, par le biais d’une SPAC (société d’acquisition à vocation spécifique).

3. Ford, entre autres, a investi dans Rivian

Parmi les investisseurs qui ont déjà injecté quelque 10,5 milliards de dollars dans le constructeur automobile figurent Amazon, déjà cité, le constructeur automobile Ford, les fonds d’investissement T. Rowe Price et Blackrock, ainsi qu’un investissement du milliardaire George Soros, rapporte De Telegraaf.

4. Rivian arrive également en Europe

Rivian arrive en Europe en 2022 avec le R1S. Le PDG et fondateur R.J. Scaringe l’a confirmé à Reuters il y a un an. Dans l’intervalle, la pandémie a toutefois jeté un froid, mais le report n’est pas une annulation.

Rivian possède désormais une usine dans l’État américain de l’Illinois et est en pourparlers pour en construire une deuxième au Texas. Mais les voitures doivent finir par sortir de la chaîne de montage en Europe aussi. Selon les médias britanniques, Rivian considère déjà la ville de Bristol comme un lieu approprié pour un investissement de plus de 1,2 milliard d’euros.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20