Cette plateforme devient l’entreprise non cotée la plus précieuse de la Silicon Valley

Stripe (STRF/STAR MAX/IPx – Isopix)

Après un peu plus de 10 ans d’existence, la plateforme de paiement en ligne Stripe est devenue l’entreprise non cotée en bourse à la valorisation la plus élevée de toute la Silicon Valley. Elle vaut aujourd’hui 95 milliards de dollars.

Dimanche, Stripe a annoncé avoir récolté 600 millions de dollars lors de sa dernière levée de fonds. Allianz X, Axa, Sequoia Capital, la National Treasury Management Agency et bien d’autres ont participé à cette campagne de financement. 

La valorisation de Stripe s’établit donc aujourd’hui à 95 milliards de dollars, près de 11 ans après sa création. Elle devient de cette manière l’entreprise non cotée à la plus forte valeur de la Silicon Valley. Selon le Financial Times, Stripe a aussi dépassé la valorisation de Facebook et d’Uber avant que ceux-ci n’entrent en bourse. 

Qu’est ce que Stripe?

Il est possible que le nom Stripe ne vous dise rien. Il s’agit pourtant de l’une des plus importantes plateformes de paiement en ligne. Le service est utilisé par des entreprises dans plus de 110 pays et permet de payer facilement et de manière sécurisée sur des sites d’e-commerce. Amazon, Wish ou encore Spotify comptent parmi ses plus gros clients.

Stripe a été créée en 2010 par deux frères d’origine irlandaise, Patrick et John Collison. Leur travail a très vite été remarqué par de grands noms du secteur, dont par exemple Elon Musk qui a cofondé PayPal. Aujourd’hui, cette société est appréciée pour sa facilité d’intégration et a développé une série d’outils à sa plateforme. Stripe permet maintenant de gérer les factures et les abonnements, de surveiller les risques de fraudes ou encore de créer des dons automatiques vers des entreprises de décarbonisation.

Stripe a connu une croissance folle pendant la pandémie. Avec le boom du commerce en ligne, de plus en plus d’entreprises ont fait appel à ses services. Selon le Financial Times, plus de 200.000 entreprises européennes ont commencé à utiliser Stripe au cours de l’année écoulée. Cette croissance justifie facilement les deux levées de fonds, en avril 2020 et en mars 2021, de 600 millions chacune.

Lire aussi: