Cette destination européenne a gagné en popularité auprès des voyageurs américains en raison du Covid

La ville de Dubrovnik – Croatie (Isopix)

La Croatie a réussi à attirer un nouveau groupe de voyageurs étrangers, ce qui a permis à son secteur touristique de résorber une partie des pertes liées à la crise du coronavirus. C’est ce qu’affirme le journal américain The Washington Post en se référant aux chiffres de l’Office du tourisme croate.

Les statistiques montrent, par exemple, que près que 160.000 Américains ont visité Dubrovnik, la ville historique croate située sur les rives de la mer Adriatique. Parmi les touristes de la région, seuls les Britanniques sont plus nombreux que les Américains. Les Français sont à la troisième place, suivis par les Allemands et les Espagnols.

American Airlines

L’intérêt des touristes américains pour la Croatie vient principalement d’une offre de la compagnie aérienne American Airlines. Une liaison directe a été créée entre Dubrovnik et Philadelphie. La collaboration aurait dû se renforcer cette année, mais avec la crise du coronavirus, les plans sont quelque peu tombés à l’eau.

American Airlines a dû suspendre ce nouveau service indéfiniment. Avec l’éclatement de la pandémie, le tourisme de Dubrovnik, comme celui de nombreuses villes européennes, a été complètement stoppé. Le niveau est aussi bas que lors de la guerre des Balkans au début des années 1990. En Croatie, où le tourisme représente un cinquième du PIB, ce fut un coup dur.

Toutefois, même si la liaison directe n’était plus assurée, la Croatie est restée l’une des destinations favorites des Américains. ‘De nombreux pays membres de l’Union européenne interdisent actuellement les voyageurs en provenance des États-Unis’, explique The Washington Post. ‘Mais pas la Croatie.’

Nomades numériques

Cependant, Dubrovnik a vu un changement dans le type de touristes que la ville attire. ‘Dans le passé, une visite ne durait que quelques jours. Mais maintenant, les séjours durent parfois plusieurs mois’, a expliqué le porte-parole du secteur touristique croate. ‘Nous voyons de plus en plus d’étrangers qui viennent ici un certain temps pour travailler. Ce sont des pigistes ou d’autres travailleurs qui peuvent effectuer leurs missions à distance.’

‘Dubrovnik offre non seulement à ses clients un cadre historique magnifique, mais dispose également d’une excellente infrastructure, d’une culture gastronomique et d’un accès à une nature splendide. En outre, la ville offre une occasion unique d’échapper à la foule.’

En février 2020, Mato Frankovic, maire de Dubrovnik, a demandé le déploiement d’un réseau haut débit ultrarapide pour offrir à ces nomades numériques un excellent environnement de travail. Début de l’année prochaine, la Croatie va également commencer à octroyer des visas spéciaux pour ce type de touristes. Seuls quatre autres pays dans le monde offrent un tel système.

‘Mais comme le reste de l’Union européenne reste fermé aux voyageurs américains, la Croatie est également devenue un point de rencontre pour les couples de nationalités différentes’, précise le journal américain.

La Croatie compte également sur des campagnes de vaccination réussies, qui devraient donner au tourisme une nouvelle impulsion. Le maire Frankovic dit qu’il est actuellement en pourparlers avec les compagnies aériennes américaines pour établir un certain nombre de nouvelles connexions entre la Croatie et les États-Unis.

Lire aussi: