Ce que signifie le départ des deux fondateurs de Google

Sundar Pichai est désormais seul maître à bord de Google et Alphabet.

« Si l’entreprise était une personne, ce serait un jeune adulte de 21 ans et il serait temps de quitter le nid. (…) Nous pensons qu’il est temps d’assumer le rôle de parents fiers, qui offrent des conseils et de l’amour, mais pas une surveillance quotidienne ! », ont écrit Larry Page et Sergey Brin.

Les deux fondateurs seront toujours actionnaires (52%) et membres du conseil d’administration d’Alphabet, mais ils n’en prendront plus la tête. C’est l’Indien Sundar Pichai, 47 ans, qui a repris le flambeau ce 3 décembre, lui qui était déjà à la tête de Google.

« Sundar apporte de l’humilité et une grande passion pour la technologie à nos utilisateurs, à nos partenaires et à nos employés au quotidien. (…) Nous n’aurions pas pu trouver mieux pour mener Google et Alphabet vers l’avenir », renchérissent les deux fondateurs.

Controverses

Les débuts de Google et ses idéaux sont toutefois bien loin. La startup fait maintenant partie des 5 géants du net et génère des dizaines de milliards de revenus, non sans controverses. L’Europe reproche en effet régulièrement à Google de ne pas en faire assez au niveau de la protection des données de ses utilisateurs.

Aux Etats-Unis, le moteur de recherche fait également face à plusieurs enquêtes antitrust. Et enfin, des employés se plaignent régulièrement des conditions de travail au sein de l’entreprise ainsi que la gestion du harcèlement. Sundar Pichai s’est toujours montré discret sur ces questions, ce seront assurément ses prochains défis pour apporter plus de transparence.

Une confirmation

Pour Larry Page et Sergey Brin, l’officialisation de se départ n’est qu’une confirmation. « L’époque idéaliste des fondateurs est révolue », note Bob O’Donnell de TECHnalysis Research pour l’AFP. « Mais c’était déjà le cas depuis deux ans, cette annonce ne fait que l’officialiser ».

En effet depuis la création d’Alphabet en 2015, société qui chapeaute et divise les activités rentables de Google de celles qui ne le sont pas, les deux hommes sont beaucoup plus discrets. L’actuel PDG de Google et Susan Wojcicki, patronne de YouTube, sont plus présents, ne fut-ce que médiatiquement.

Les deux hommes, tous deux milliardaires, vont pouvoir se consacrer à ce qu’il font de mieux: inventer. Ils laissent la gestion quotidienne de leur bébé devenu ado boutonneux pour qu’il passe définitivement à l’âge adulte. Sans en connaitre les désagréments.

Aujourd’hui Google est la 3e entreprise numérique la plus riche de la planète après Microsoft et Berkshire Hathaway. Elle emploie 100.000 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 136 milliards de dollars en 2018.

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20