Le budget moyen alloué par les Belges pour les fêtes de fin d’année légèrement en baisse par rapport à 2021

Plus d’un Belge sur 3 prévoit d’offrir moins de cadeaux cette année par rapport à l’année dernière. Et près de la moitié de la population envisage tout simplement de réduire ses dépenses pendant les fêtes.

Pourquoi est-ce important ?

Dans ce contexte d’inflation généralisée et la crise énergétique que traverse l’Europe, bon nombre de Belges ont dû revoir leurs habitudes de consommation. Une démarche qui vaut aussi pour les fêtes de fin d’année. Offrir des cadeaux, préparer un savoureux repas de Noël ou s’offrir une jolie tenue de réveillon pèse beaucoup plus lourd cette année sur le portefeuille des Belges.

Dans l’actu : en Belgique, le budget moyen alloué aux fêtes devrait se situer autour de 421 € par foyer, selon un sondage réalisé par HelloSafe.  

  • Ce budget moyen est légèrement en baisse par rapport à 2021, de 3,4 %, soit une baisse nette de 15 €.

Le détail : 47 % des Belges prévoient de dépenser moins d’argent cette année pendant les fêtes.

  • 35 % de la population compte offrir moins de cadeaux.
  • La première raison évoquée est bien évidemment l’inflation généralisée.
  • 30 % des Belges envisagent également d’opter pour des cadeaux moins onéreux, afin de contrer la hausse des prix généralisée.
  • Quant aux cadeaux de seconde main, cette solution fait pour l’instant office d’exception en Belgique. Seuls 9 % des répondants au sondage l’envisagent.
  • Celles et ceux qui ne comptent pas changer leurs comportements d’achat pendant les fêtes sont tout de même assez nombreux (26 %).

Une précédente étude indiquait déjà qu’une part importante des Belges adapteraient leurs dépenses cette année, en raison de l’inflation. Un certain nombre d’entre eux auraient d’ailleurs profité des réductions liées au Black Friday pour répartir leurs dépenses sur deux mois.

Une différence entre les Régions

  • En Wallonie, 67 % des répondants au sondage prévoient de restreindre leur budget pour les fêtes.
  • À Bruxelles et en Flandres, les avis diffèrent davantage. Un peu plus d’un tiers des Bruxellois et Flamands (37 % et 36 %) souhaitent également dépenser moins, presque autant veulent dépenser la même chose (27 % et 34 %), mais ils sont presque aussi nombreux à prévoir de dépenser plus (35 % et 30 %).  
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20