Boycott américain des Jeux olympiques: la Chine réagit et annonce « des contre-mesures fermes »

La Chine n’a pas tardé de réagir à la rumeur de boycott diplomatique des États-Unis vis-à-vis des Jeux olympiques d’hiver qui auront lieu du 4 au 20 février 2022, à Pékin. Pour l’Empire du Milieu, cette décision serait une « provocation politique pure et simple ».

Les relations entre la Chine et les États-Unis sont de véritables montagnes russes. Alors que les tensions entre les deux superpuissances semblaient aller dans le bon sens, la rumeur d’un possible boycott de la part des États-Unis des JO d’hiver organisés à Pékin vient remettre de l’huile sur le feu. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a en effet réagi à cette rumeur, accusant les politiciens de faire preuve de démagogie en prévoyant l’absence de tout officiel américain lors de l’évènement sportif.

Une telle décision serait « une provocation politique pure et simple », a ainsi jugé le porte-parole, comme le rapporte APNews, sans préciser la manière dont la Chine prévoyait de riposter.

« Sans y être invités, les politiciens américains continuent de vanter le soi-disant boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, ce qui n’est qu’un vœu pieux et de la démagogie. Si la partie américaine est déterminée à suivre sa propre voie, la Chine prendra des contre-mesures fermes », a déclaré Zhao Lijian.

Violations des droits de l’Homme

Le boycott diplomatique américain des JO d’hiver de 2022 – dont l’annonce est attendue pour cette semaine – serait la réponse choisie par les États-Unis pour montrer leur opposition contre les violations des droits de l’Homme orchestrées dans le pays. La Chine est sous le feu des critiques depuis un moment concernant la répression des militants prodémocratiques de Hongkong, de même que pour le traitement réservé à la minorité ouïghoure, qualifié de génocide par le département d’État américain.

Si aucun officiel américain n’est présent lors des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, il n’est pas question que les athlètes américains en soient privés. Le boycott sera uniquement diplomatique.

Les États-Unis ne seraient pas les seuls à boycotter l’évènement, l’Australie envisage également cette possibilité, suite à la dégradation de ses relations diplomatiques avec la Chine.

Difficile de savoir quelles mesures l’Empire du Milieu prévoit de prendre en cas d’officialisation d’un boycott diplomatique des États-Unis, mais son annonce devrait dans tous les cas nuire aux relations déjà tempétueuses qui unissent les deux pays.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20