L’ère du travailleur robotisé est-elle pour bientôt ? Boston Dynamics montre les nouvelles prouesses bluffantes de son robot Atlas

La société américaine de robotique Boston Dynamics a montré ce que peut faire la dernière version de son robot Atlas dans une vidéo diffusée sur YouTube.

Pourquoi est-ce important ?

Les robots deviennent progressivement plus sophistiqués. Dans certains grands magasins, par exemple, des machines semi-autonomes ont déjà pris en charge une grande partie du travail. Mais les tâches très complexes, telles que la pose de tuiles ou la maçonnerie, ne peuvent pas encore être effectuées pour le moment.

L’essentiel : Boston Dynamics montre comment le robot pourrait se comporter sur un chantier de construction.

  • Le robot peut désormais monter sur les échafaudages pour livrer des outils aux travailleurs. C’est du moins ce que fait l’Atlas dans l’environnement simulé dans la vidéo.
  • Contrairement à la plupart des prototypes de robots, Atlas est très agile. Le robot peut positionner et utiliser une planche comme un pont et peut même lancer des objets aux travailleurs. À la fin de la vidéo, le robot pousse une caisse d’un échafaudage, puis termine par un saut périlleux.
  • Ce qui est particulièrement frappant, c’est que le prototype peut manipuler des objets très rapidement. Après tout, selon Boston Dynamics, le robot ne doit pas se contenter d’exécuter des tâches, mais le faire « aussi vite » qu’un humain.

Toujours aussi frappant : Boston Dynamics n’a pas l’intention de vendre Atlas comme une main-d’œuvre robotique. Atlas ne servirait qu’à démontrer le potentiel de la technologie robotique.

  • L’entreprise, fondée en 1992, a déjà fait beaucoup de progrès ces dernières années, devenant au passage une sensation sur Internet.
  • Tout a commencé en janvier 2009, lorsque Boston Dynamics a publié une vidéo d’un prototype sur YouTube. Elle a montré comment le BigDog, un quadrupède militaire robotisé, volumineux et très bruyant, développé depuis 2005, pouvait garder son équilibre sur un terrain accidenté.
  • Ensuite, les prototypes se sont succédé rapidement. La société a montré des robots capables de grimper aux murs, des machines miniatures capables de sauter très haut et même des prédécesseurs d’Atlas.
  • Ces dernières années, l’entreprise a commencé à commercialiser ses robots. Le chien robot Spot est en vente depuis plusieurs années, tandis que l’engin destiné aux grands magasins Stretch peut déjà être réservé.

À noter : de nombreuses vidéos de Boston Dynamics sont visionnées des millions de fois. Ce qui est particulièrement frappant à cet égard, c’est que de nombreux internautes ne peuvent s’empêcher de comparer les robots à ceux de la série télévisée Black Mirror. Un exemple peut être visualisé ci-dessous.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20