BitClout, la cryptomonnaie controversée qui permet « d’acheter des personnalités »

Par Jennifer Mertens.

Lancé en mars 2021, le BitClout est soutenu par de grands noms des cryptomonnaies, ainsi que par plusieurs fonds d’investissement importants.

Une énième nouvelle cryptomonnaie fait beaucoup parler d’elle depuis sa création en mars dernier. Il s’agit du BitClout. À première vue, cette monnaie virtuelle décentralisée n’a rien d’extraordinaire. Elle repose pourtant sur un concept assez particulier : elle permet d’acheter des personnes, ou plutôt, le profil de personnalités publiques et de marques sous la forme de NFT, un jeton non fongible.

Il est en effet possible de devenir le propriétaire du profil d’Elon Musk, d’Apple ou encore de l’auteur Mark Manson. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de convertir suffisamment de Bitcoins en BitClout pour acheter tel ou tel profil ou « pièce de créateur ». L’idée derrière ce concept – qui n’est pas nouveau – est de miser sur la popularité d’une personne pour s’enrichir. À mesure que cette dernière gagnera en popularité, la valeur de sa pièce de créateur que vous avez acheté augmentera et inversement.

Deux freins

Si le concept de BitClout laisse effectivement penser que l’on peut s’enrichir en misant sur des personnalités prometteuses, un problème se pose. La plateforme ne permet pas encore d’échanger ses BitClout en Bitcoin. Il n’est donc pas possible de récupérer directement et simplement son argent, en tout cas pas pour l’instant. Fort heureusement, des solutions alternatives existent, mais la conversion coûte cher.

L’autre point noir de la plateforme est que les profils virtuels des stars sont proposés à la vente sans leur consentement. Le site BitClout a en effet précréé les comptes de diverses personnalités publiques sans leur demander leur avis. Ces dernières peuvent malgré tout revendiquer leur compte, celui-ci sera alors certifié. Elles peuvent également demander à ce que leur compte soit supprimé.

Plus qu’une cryptomonnaie, un réseau social

Acheter et vendre des profils de personnalités n’est pas la seule vocation de BitClout. La plateforme souhaite en effet devenir un réseau social à part entière dédié aux cryptomonnaies, mais pas que. En lançant leur projet en mars 2021, les fondateurs (anonymes) du site avaient en effet pour ambition de faire de BitClout une alternative décentralisée de Twitter et compagnie, basée sur la blockchain.

Capture d’écran – BitClout

La popularité de la plateforme n’a fait que croitre depuis sa création et cela devrait continuer ainsi encore un moment. BitClout est en effet soutenu par de nombreux grands noms du secteur des cryptomonnaies. Le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, a en effet montré son soutien à BitClout sur Twitter, de même que la plateforme Blockchain.com. Plusieurs grands fonds d’investissement (Sequoia Capital Social capital, Winklevosscap, etc.) ont également pris part au projet. Reste à voir combien de temps le concept séduira et si le BitClout résistera au temps.

Pour aller plus loin:

Plus
My following

Analyse boursière: les ambitions de Greenyard offrent des possibilités de révisions à la hausse

07/12/2021 09:04

(ABM FN) Les nouveaux objectifs de Greenyard permettent d'ajuster à la hausse les évaluations pour l'entreprise de fruits et légumes. C'est ce qu'a rapporté mardi l'analyste Fernand de Boer de Degroof Petercam.

Greenyard a l'ambition d'augmenter son chiffre d'affaires d'environ 650 millions d'euros pour atteindre 5 milliards d'euros au cours de l'exercice 2024/2025. Cela implique un taux de croissance annuel composé de 5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20