Pourquoi Bernard Arnault pourrait très bientôt s’installer confortablement devant Elon Musk dans le siège de l’homme le plus riche du monde

Ces derniers jours, Bernard Arnault a dépassé Elon Musk au classement des hommes les plus riches du monde. Le patron de Tesla, SpaceX et Twitter (entre autres) a repris la première place à l’indice Bloomberg des milliardaires, mais son retour ne pourrait être que de courte durée.

Pourquoi est-ce important ?

Depuis plusieurs mois, les entreprises actives dans la tech sont en difficulté. Galvanisées par la pandémie et les confinements, nombre d’entre elles semblent avoir eu les yeux plus gros que le ventre. Maintenant obligées de revoir leurs objectifs à la baisse, elles procèdent à de nombreux licenciements et ne font plus rêver les investisseurs. Inévitablement, cette mauvaise passe se répercute sur la fortune des propriétaires de ces Big Tech.

Dans l’actu : Bernard Arnault joue à saute-moutons avec Elon Musk.

  • Cette semaine, l’homme d’affaires français a brièvement dépassé son homologue américain dans l’indice Bloomberg des milliardaires.
    • Musk a rapidement repris sa première position, avec une fortune actuellement estimée à 171 milliards de dollars, contre 168 pour Arnault. L’écart reste donc très faible.
  • Dans le classement établi par Forbes, Arnault occupe toujours bien à la première place. Cela s’explique par le fait que ce ranking est basé sur la fortune familiale de l’homme d’affaire français, et non sur sa fortune personnelle (comme Bloomberg).
    • Actuellement, la fortune de la famille Arnault est de 188 milliards de dollars selon Forbes. Quant à Musk, il en est à 185.

Le détail : la tech en chute libre, le luxe en bonne forme.

  • D’une part, la fortune des géants de la tech (Musk, Bezos, Gates, etc) ne devrait pas gonfler dans les prochains mois.
    • La faute au resserrement toujours bien en cours opéré par la Réserve fédérale, qui tente de freiner l’inflation.
    • Musk en particulier ne semble pas prêt à offrir une concurrence solide à Arnault, étant donné les multiples problèmes dans lesquels il s’est empêtré en rachetant Twitter. Rien qu’en 2022, il a perdu près de 100 milliards (!) de dollars.
  • D’autre part, le secteur du luxe est en progression.
    • Les clients de LVMH, Kering ou Hermès sont très peu (voire pas du tout) touchés par l’inflation.
    • Résultat : les trois entreprises ont affiché des progressions à deux chiffres pour leurs ventes au troisième trimestre, souligne BFM TV.
    • Selon une étude du cabinet de conseil Bain and Company, le marché mondial du Luxe a bondi de 13% sur l’ensemble de l’année.

Et maintenant : Arnault pourrait conserver son leadership pendant un bon bout de temps.

  • Tout porte à croire que la fortune d’Arnault va continuer de gonfler, tant à court que moyen terme.
  • Depuis quelques jours, la Chine s’est mise sur la voie d’un déconfinement progressif. A moins d’un retournement de situation, le pays va revenir à son état pré-Covid au cours des prochains mois.
    • Or, les clients chinois sont très importants pour les géants du luxe tels que LVMH.
  • Bain and Company table sur une croissance du secteur du luxe de l’ordre de 3 à 8% en 2023.
  • Cette croissance devrait se poursuivre d’ici 2030. « Ce qui voudra dire que le marché du luxe mondial aura plus que doublé entre 2020 et 2030 », estime Joëlle de Montgolfier, directrice du pôle luxe au sein du cabinet de conseil, interrogée par AFP.
  • Arnault n’a donc, a priori, aucun souci à se faire. Son patrimoine va continuer de s’étoffer dans les prochaines années. Là où celui de ses adversaires dans les classements des plus grandes fortunes, surtout actifs dans la tech, ne peuvent pas compter sur les mêmes garanties.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20