Nouvelle arme contre l’inflation à Francfort : la BCE fera bientôt davantage que juste augmenter les taux d’intérêt

Tous les regards sont tournés vers les banques centrales cette semaine, notamment la Banque centrale européenne (BCE). Les investisseurs attendent avec impatience de voir s’il y aura une suite aux fortes hausses des taux d’intérêt. En outre, il est possible que l’impulsion en faveur d’un resserrement quantitatif soit donnée.

Pourquoi est-ce important ?

Ces dernières années, la Banque centrale européenne ne s'est pas contentée de réduire les taux d'intérêt (à court terme). L'institution monétaire a également racheté des titres de créance, dans le but de faire baisser les taux d'intérêt à long terme. Cette mesure est aussi connue sous le nom d'assouplissement quantitatif (QE).

Dans l'actu : Le programme de rachat de ces dix dernières années a laissé jusqu'à 5.000 milliards d'euros de titres de créance au bilan de la BCE.

  • Au début de l'année, l'institution monétaire avait déjà décidé d'arrêter d'acheter des obligations. Jusqu'à présent, elle continue à remplacer les titres de créance arrivés à échéance par d'autres titres.
  • L'intention est que la BCE cesse finalement de remplacer ces obligations pour faire un premier pas vers la réductio
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20