La Banque nationale suisse essuie la plus grosse perte depuis sa création : 133 milliards d’euros

La banque centrale suisse (BNS) prévoit une perte de 132 milliards de francs suisses sur 2022, soit à peu près le même montant en euros. Il s'agit de la perte la plus lourde de ses 116 ans d'existence, conséquence d'une année qui a été synonyme de chutes dours à la bourse.

Dans l'actu :

  • La BNS a annoncé cette perte monstre dans un bref communiqué. La quasi-totalité de la perte est due à ses positions libellées en devises étrangères, telles que des actions ou des obligatio
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20