Avant d’entrer au S&P 500, Tesla devrait s’offrir un nouveau record

Tesla-CEO Elon Musk – Isopix

L’arrivée de Tesla au sein de l’indice S&P 500 lundi prochain devrait engendrer ce vendredi un volume d’échanges sans précédent: au terme de la journée, quelque 80 milliards de dollars en actions TSLA devraient avoir changé de mains.

Tesla deviendra lundi la plus grosse entreprise à intégrer le S&P 500, l’indice de référence de Wall Street. Avec une valeur boursière supérieure à 600 milliards de dollars, le constructeur de voitures électriques représentera plus de 1% de l’indice.

Cette entrée au S&P 500 va obliger les fonds indiciels à acheter pour plus de 80 milliards de dollars d’actions Tesla d’ici la fin de la séance de ce vendredi, afin que leurs portefeuilles continuent à refléter correctement l’indice. Et ils devront dans le même temps vendre des actions d’autres entreprises pour une valeur équivalente.

‘Un impact substantiel sur l’ensemble de l’indice’

‘Les gestionnaires d’indices devront vendre une grande partie des autres composantes du S&P 500 afin de financer l’ajout de TSLA, ce qui pourrait avoir un impact substantiel sur l’ensemble de l’indice’, a expliqué Ivan Cajic, responsable de la recherche sur les indices chez Virtu ITG Canada, dans un rapport et cité par Reuters ce vendredi.

D’autres fonds, qui utilisent les performances du S&P 500 comme référence, devront pour leur part se décider s’ils achètent ou non des actions Tesla. Une décision loin d’être facile.

Surévalué

Il faut dire que le titre Tesla a explosé de près de 700% cette année, et de plus de 60% depuis l’annonce de son entrée au S&P 500 à la mi-novembre, faisant de l’entreprise d’Elon Musk le constructeur automobile à la valeur boursière la plus élevée au monde, loin devant des géants historiques comme Toyota ou Volkswagen dont les productions sont pourtant beaucoup plus conséquentes.

Ce qui fait dire à de nombreux experts que l’action Tesla est furieusement surévaluée, voire ‘la plus risquée de Wall Street’.