AstraZeneca signe un deal à 6 milliards de dollars pour un traitement contre le cancer du poumon

Isopix

AstraZeneca a annoncé sa collaboration avec la firme japonaise Daiichi. Alors que cette dernière développe un traitement pour combattre le cancer du poumon, le géant pharmaceutique vient de déclarer qu’elle allait injecter 6 milliards de dollars (5,05 milliards d’euros) dans la nouvelle formule nippone.

Cet accord est le deuxième passé entre les deux groupes visant à mettre sur le marché un médicament anticancéreux. AstraZeneca a déclaré lundi qu’il allait effectuer un premier versement à Daiichi de 1 milliard de dollars pour le traitement des DS-1062, qui font partie d’une classe de médicaments conçus comme une thérapie ciblée des cancers.

La transaction se fera en trois fois: un premier versement de 350 millions sera versé à la société japonaise à la fin de ce mois, lorsque l’accord sera signé. La deuxième tranche de 325 millions arrivera durant l’année suivante. La dernière tranche de 325 millions de dollars arrivera quant à elle encore 12 mois plus tard. L’entreprise Daiichi, de son côté, conservera les droits exclusifs de distribution du médicament au Japon.

Les cellules saines ‘épargnées’

Daiichi et AstraZeneca avaient déjà conclu un premier accord il y a un an. La société britannique avait injecté 6,9 milliards de dollars dans la filiale japonaise pour un traitement du cancer du sein testé également sur d’autres types de tumeurs.

Les traitements ADC, dont le DS-1062 fait partie, produisent des anticorps couplés à des toxines qui s’accrochent aux cellules cancéreuses et épargnent les cellules saines qui sont généralement endommagées lors des traitements de chimiothérapie classiques.