Après sa panne du 4 octobre, Instagram ne veut plus subir de moqueries sur Twitter: voici sa riposte

Le 4 octobre dernier, les réseaux sociaux de Facebook (Facebook lui-même, Instagram et WhatsApp) ont subi une panne sans précédent. Elle a duré six heures. Pendant ce temps, leurs utilisateurs les plus techno-dépendants, plutôt que de décrocher de leur téléphone, se sont « réfugiés » sur Twitter et sur d’autres réseaux sociaux concurrents. Instagram veut que ça n’arrive plus, et prépare sa contre-attaque.

Lundi de la semaine dernière, Facebook, Instagram et WhatsApp ont été victimes d’une panne de très grande ampleur, paralysant leurs serveurs pendant six heures. Ne comprenant pas ce qui arrivait, nombre de leurs utilisateurs se sont rués sur Twitter, Telegram ou Signal. D’abord pour chercher des informations sur ce bug. Ensuite, pour se moquer des réseaux sociaux de Facebook.

Visiblement, cela n’a pas plu à Instagram. Et elle a eu tôt fait de réagir. La filiale de Facebook a publié un communiqué pour indiquer qu’elle travaillait sur un système à déployer en cas de panne ou de problème technique important sur ses serveurs. Lorsqu’un tel événement se produit, les utilisateurs recevront une notification dans leur fil d’actualité, de sorte à ce qu’ils sachent que le problème vient bien d’Instagram et non de leur compte, de leur smartphone ou de leur connexion Internet.

Voici à quoi ressembleront les notifications pour communiquer sur les bugs. (Instagram)

« Nous n’enverrons pas de notification à chaque panne, mais lorsque nous estimerons qu’il est nécessaire de clarifier la situation, par exemple si nous constatons que les utilisateurs sont désorientés et cherchent des réponses », précise Instagram.

Pour l’instant, comme souvent, les tests sont menés aux États-Unis, et Instagram a prévenu qu’ils dureront plusieurs mois. S’ils sont concluants, on ne doute pas qu’on verra la fonctionnalité débarquer de notre côté de l’Atlantique. Et probablement, aussi, sur Facebook et WhatsApp.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20