Apple contraint d’adopter l’USB-C sur l’iPhone d’ici 2 ans… vraiment ?

Un vote historique a eu lieu aujourd’hui au sein du Parlement européen pour faire de l’USB-C le port de charge commun au sein de l’Union européenne. D’ici fin 2024, les constructeurs de smartphones, tablettes et appareils photo devront adopter ce port universel pour leurs produits destinés au marché européen. De quoi espérer un iPhone avec un port USB-C, un rêve de longue date pour certains. À moins qu’Apple ait trouvé la parade.

On le sait, la firme de Cupertino n’aime pas faire comme tout le monde. Alors va-t-elle vraiment se plier aux exigences de l’Union européenne et adopter un port commun ? Si elle souhaite continuer à vendre ses produits sur le marché européen après 2024mais pas que -, elle y sera contrainte. Il lui reste pourtant une solution : faire l’impasse sur le port de chargement de l’iPhone.

Un smartphone sans port

Apple pourrait en effet proposer un appareil totalement dépourvu de port. De cette façon, l’entreprise se démarquerait de la masse tout en faisant un pied de nez à l’UE. Et cette solution est tout à fait envisageable.

Tout d’abord, la firme californienne a déjà jeté les bases d’un iPhone entièrement sans fil en supprimant le port jack, mais aussi en rendant ses derniers modèles compatibles avec la charge par induction qui ne nécessite aucune connexion puisqu’elle se fait sans fil. Ces dernières années, elle a également mis l’accent sur la technologie MagSafe. De plus, cette année, Apple a proposé des iPhone sans emplacement pour carte SIM à ses clients américains, supprimant ainsi un port supplémentaire sur son smartphone.

Ensuite parce que plusieurs brevets déposés par la firme californienne montrent qu’elle cherche en effet à se débarrasser de ces ports voués à devenir inutiles.

Un iPhone sans aucun port physique n’est en réalité que la suite logique de la stratégie d’Apple initiée en 2017, avec la suppression du port jack. À l’époque, Phil Schiller avait déclaré « cela n’a aucun sens de nous attacher avec des câbles à nos appareils mobiles », lorsqu’il occupait encore le poste de vice-président du marketing mondial chez Apple.

Deux générations d’iPhone

Il n’est donc pas infondé de penser qu’Apple s’est préparé à l’adoption d’un chargeur universel par l’UE en développant un iPhone dépourvu d’emplacement pour un câble de charge, et ce, même si l’entreprise a fait du lobbying contre ce projet et n’a cessé de répéter que cela nuirait à l’innovation des constructeurs. D’autant plus que le sujet est sur la table depuis un moment déjà. De quoi imaginer un iPhone dépourvu de port dès l’année prochaine ? C’est possible.

Et si ce n’est finalement pas le cas, il lui restera de la marge. L’iPhone de 2024 qui sera présenté en septembre – donc avant la fin de la date limite – pourrait être celui qui marquera un tournant dans l’histoire d’Apple en matière de port.

À moins que la firme californienne ne parvienne pas à terminer son appareil à temps et soit bel et bien contrainte d’adopter l’USB-C. Cela pourrait être perçu comme une défaite de sa part.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20