Apple n’aura bientôt plus le choix, ses iPhone devront adopter le port USB-C d’ici 2024

La firme de Cupertino n’aura pas le choix, d’ici à l’automne 2024, elle sera obligée de faire une croix sur le port Lightning de l’iPhone et adopter l’USB-C. L’Union européenne s’est en effet enfin mise d’accord sur la date à laquelle l’adoption du chargeur universel sera obligatoire.

« D’ici l’automne 2024, l’USB Type-C deviendra le port de charge commun pour tous les téléphones portables, tablettes et appareils photo dans l’UE », a déclaré le Parlement européen dans un communiqué. Un coup dur pour Apple, car à ce jour, l’entreprise américaine était l’une des rares à ne pas avoir passé le cap du port USB-C, préférant miser sur sa propre technologie.

Pourtant, la firme à la pomme avait connaissance du projet de l’Union européenne depuis un moment déjà – celui-ci est dans les tuyaux de l’UE depuis une bonne dizaine d’années. C’est d’ailleurs pourquoi elle aurait procédé à des tests d’intégration d’un port USB-C sur l’iPhone, tout en critiquant ouvertement le plan de l’UE. Mais Apple pourrait aller plus loin et proposer un iPhone hermétique, dépourvu de port, tel un pied de nez à l’UE, ainsi qu’à tous ses concurrents.

Une première mondiale

La décision de l’Union européenne est une première mondiale. Elle est le fruit de discussions qui remontent à plus de dix ans et qui répond, selon ses dires, à une demande des consommateurs pour unifier le parc des chargeurs.

En 2018, la moitié des chargeurs vendus avec les smartphones était de type USB-B, alors que 29% étaient des USB-C et 21% des ports Lightning, selon une étude de la Commission de 2019, rapporte Reuters.

« L’accord que nous avons conclu ce matin apportera environ 250 millions d’économies aux consommateurs », a déclaré le Commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton dans un communiqué. En adoptant l’USB-C comme port universel pour les chargeurs, les consommateurs n’auront en effet plus à racheter un chargeur pour leur nouvel appareil dépourvu d’un tel accessoire – la nouvelle tendance des constructeurs – et pourront donc utiliser celui qu’ils possédaient déjà.

C’est également une question d’écologie, car la prolifération de chargeurs génèrent énormément de déchets.

« Cela permettra également à de nouvelles technologies telles que la recharge sans fil d’émerger et de mûrir sans laisser l’innovation devenir une source de fragmentation du marché et de désagréments pour les consommateurs », a-t-il le Commissaire.

Et les ordinateurs portables?

Seuls les smartphones, tablettes et appareils photo sont concernés par cette deadline. Les fabricants d’ordinateurs portables auront en effet plus de temps pour effectuer le changement et adopter le chargeur USB-C. Une fois l’entrée en vigueur de la nouvelle règle, ils disposeront de 40 mois pour s’y conformer.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20