« Neuvième cercle de l’enfer réservé à SBF » et « le prix du bitcoin atteindra 100.000 dollars d’ici trois ans » : le grand investisseur Anthony Scaramucci s’exprime sur la crypto

2023 sera une « année de reprise » pour le monde de la crypto, après l’annus horribilis 2022 avec la débâcle de la bourse d’échange de crypto FTX. C’est en tout cas ce que pense Anthony « The Mooch » Scaramucci, l’ancien directeur de la communication de Donald Trump et l’actuel patron, fou de Bitcoins, du fonds spéculatif SkyBridge Capital.

Pourquoi est-ce important ?

La société d'investissement de Scaramucci est l'un des nombreux bailleurs de fonds réputés de la bourse de cryptomonnaies FTX qui risque de voir la somme de ses investissements partir entièrement en fumée. La plateforme de cryptomonnaies FTX, fruit du travail du jeune Sam Bankman-Fried (SBF), aurait fonctionné pendant des années sans séparer les opérations clients et les opérations propriétaires. La bourse centralisée détenait trop peu de réserves pour résister à une véritable ruée vers les banques et s'est ensuite effondrée ; un fiasco qui a infecté l'ensemble du monde cryptographique.

Dans l’actualité : « The Mooch » et ses citations juteuses.

Des propos sur le coup de poignard dans le dos qu’il a ressenti lorsque les actions frauduleuses du fondateur de FTX, qui, selon lui, était autrefois un de ses amis, ont été révélées :

  • « Si quelqu’un ici a lu l’Enfer de Dante Alighieri, vous savez à quoi est réservé le neuvième cercle de l’enfer », explique-t-il lors d’une conférence sur la blockchain à Davos, en Suisse. « C’est pour la trahison d’un ami vivant avec le diable – le neuvième cercle de l’enfer sur le lac gelé. »
  • S’exprimant plus en détail sur sa relation avec Bankman-Fried lors du même événement, le patron du fonds spéculatif a admis qu’il avait parié « à tort » sur une personne en qui il avait une confiance quasi inconditionnelle.
  • Il conclut : « je pensais que Sam était le Mark Zuckerberg de la crypto, pas qu’il était le Bernie Madoff de la crypto« .

La foi en la crypto-adoption

Plus de déclarations Mooch : La confiance en les crypto – et le Bitcoin en particulier – reste intacte pour le flamboyant investisseur italo-américain. Par exemple, il a souligné à plusieurs reprises que la faillite de FTX n’a rien à voir avec le potentiel de la technologie cryptographique.

  • Le fondateur de SkyBridge a également déclaré à CNBC qu’il s’attendait à ce que 2023 soit une « année de reprise » pour les crypto-monnaies. À plus long terme, un rallye du Bitcoin poussera le prix du jeton vers des sommets de 50.000 à 100.000 dollars, a-t-il estimé.
  • « Vous prenez des risques, mais vous croyez aussi à l’adoption », a soutenu Scaramucci. « Donc, si nous réussissons l’adoption – et je crois que nous y parviendrons – cela pourrait facilement devenir un actif (d’une valeur de 50.000 à 100.000 dollars) dans les deux ou trois prochaines années. »
  • Nouvelles notables de Scaramucci : l’ex-attaché de presse de Trump va mettre son propre argent dans une nouvelle entreprise de crypto appartenant à quelqu’un qui a déjà travaillé pour FTX, rapporte Bloomberg.
  • Ce qui est clair dans tout cela, c’est que Scaramucci croit vraiment en la nouvelle start-up de Brett Harrison, l’ancien directeur général de la branche américaine de FTX : « Brett, je suis fier d’être un investisseur dans ta nouvelle entreprise. Allez de l’avant. Ne regardez pas en arrière. Je vous souhaite le meilleur », a tweeté Scaramucci en réponse à un fil de discussion sur Twitter dans lequel Harrison détaillait son expérience chez FTX.
  • Les rapports sur l’objectif financier de la collecte de fonds varient. The Information rapporte que Harrison cherche à obtenir 6 millions de dollars de financement, avec une valorisation totale de 60 millions de dollars pour la société. CoinTelegraph, parle de 10 millions de dollars, pour une valorisation de 100 millions de dollars.

RVW

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20